Handicap : une politique d'inclusion et d'innovation de la formation pour 90% de sorties positives vers l'emploi
30 Octobre 2019 Formations

Handicap : une politique d'inclusion et d'innovation de la formation pour 90% de sorties positives vers l'emploi

Partager

Depuis 2017, WebForce3 a initié une politique d’inclusion des personnes en situation d’handicap afin de faire du numérique un levier d’emploi pour tous. Face à l’urgence d’un demi million de chômeurs handicapés en France, WebForce3 compte répondre à ce problème d’inclusion et d’accessibilité aux métiers du numérique. Cyrille Renard, réfèrent handicap à WebForce3 et responsable de l’école WebForce3 Montpellier présente le dispositif de formation et d’accompagnement spécialisé mis en place au sein du réseau d’écoles.

Le projet Handi4Change de WebForce3 est lauréat du concours GOOGLE.ORG IMPACT CHALLENGE

Découvrez le projet de WebForce3

 

Quand est-ce que WebForce3 s’est penché sur la question de la formation des personnes en situation de handicap ?

Le positionnement et l’ADN de WebForce3 reposent sur une logique d’inclusion de tous pour accéder aux métiers du numérique. Depuis sa création en 2014, le réseau d’écoles de WebForce3 a toujours accueilli des personnes ayant une RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé).

Les difficultés rencontrées par les 500 000 chômeurs en situation de handicap concernent à la fois l’accès à la formation et l’accès à l’emploi. Comme pour tous les publics, il existe pour les personnes en situation de handicap une inadéquation entre des compétences acquises (ici inadaptées à leur cas d’handicap) et des besoins en compétences des entreprises. Cependant leur difficulté à l’insertion socio-professionnelle en amont a aggravé leur situation plus que pour d’autres publics. Ce sont souvent des personnes éloignées de l’emploi avec peu d’expériences professionnelles et encore plus dans le domaine du numérique.

L’équipe pédagogique s’est très vite rendue compte qu’au-delà de l’objectif d’intégration de personnes handicapées dans nos sessions de formation, il pouvait être bénéfique de travailler dans une logique spécifique, que ce soit d’un point de vue du rythme d’apprentissage, de l’ergonomie, du matériel informatique, de l’accompagnement, de l’insertion professionnelle.

C’est pourquoi aujourd’hui, on accueille à la fois des publics handicapés dans toutes nos sessions et nous créons des sessions de formation dédiées à un handicap, grâce à des partenaires spécialisés. De cette manière, on est capable de répondre à leurs besoins et leur offrir une formation réussie qui favorise d’autant plus leur intégration dans l’emploi. Ce public, est tout à fait capable de devenir un expert du numérique et ainsi répondre aux besoins de compétences numériques des entreprises. faut juste leur donner une chance de se former et d’être accompagné vers l’emploi !

Découvrez le projet de WebForce3

 

Quels dispositifs a mis en place WebForce3 pour favoriser l’inclusion professionnelle et de formation des profils handicapés ?

Pour obtenir un résultat positif, il faut travailler dans une logique de partenariat avec des structures sensibilisées, expertes et adaptées. C’est crucial.

Nous avons permis à plus de 50 personnes ayant une RQTH d’être formées et de bénéficier du taux de 90% de sorties positives vers l’emploi et 75% en CDI pour ceux bénéficiant de sessions de formation spécifique handicap ! Ils constituent environ 10% du public de nos formations, mais c’est encore trop peu, on souhaite en former plus. Ce qui est formidable sur ce type de projet, c’est la fédération et l’engagement d’un ensemble d’acteurs publics et privés, sans qui on ne pourrait jamais offrir ces formations adaptées au public handicap.

Depuis 2017, WebForce3 et ses partenaires travaillent sur deux axes d’insertion :

  • Le premier est l’inclusion et l’intégration des personnes reconnues handicapées au sein de toutes nos sessions de formation dans une logique d’accueil et d’accompagnement, avec des procédures précises.
  • Le deuxième est de déployer des sessions dédiées à un type de handicap permettant :
    • De mettre en place un accompagnement dédié pour permettre de répondre aux spécificités du handicap et ainsi développer l’autonomie (professionnelle) des personnes
    • De travailler en partenariat avec des acteurs spécialisés dans une logique de mutualisation des expertises de chacun : la pédagogie par WebForce3, l’accompagnement de vie par des associations spécialisées, le recrutement et l’accompagnement professionnel par des ESN agréées entreprises adaptées.
    • De travailler avec un grand nombre de partenaires publics et privés (Agefiph, régions, OPCO, Cap Emploi, associations spécialisées…)

 

Découvrez le projet de WebForce3

 

Quelles sont ces formations adaptées au public handicap ?

On a d’abord proposé notre formation historique à un métier en tension : Développeur Web et Web Mobile sur 6 mois de formation et un titre professionnel équivalent bac+2.

Nous avons démarré en 2017 à WebForce3 Lille avec une session de formation dédiée à un public d’autistes Asperger puis en 2018 avec la même formation pour un public handicapé moteur et accidenté de la vie.

En 2018, nous avons également mis en place dans la région Ile de France, une session de formation en partenariat avec un grand groupe bancaire ayant abouti à la signature d’une dizaine de contrat en alternance à l’issue de la formation.

Avec près de 90% de sorties positives vers l’emploi et en CDI, c’est une réussite, nous avons reconduit en 2019 ce projet à WebForce3 Paris et WebForce3 Lyon pour le public d’autistes Asperger. En partenariat avec Compéthance, ESN adaptée, ils sont assurés d’être suivis tout au long de la formation et de bénéficier d’une intégration professionnelle suivie et intégrée.

En 2020, WebForce3 poursuit le développement de ces formations adaptées, avec le soutien du dispositif Paris Code de la Ville de Paris, mais également un nouveau projet de formation pour un public accidenté de la vie en région Ile-de-France et un projet dédié handicap à WebForce3 Lille. WebForce3 a la volonté de développer des sessions spécifiques et d’ouvrir des places à des personnes handicapées en session mixte. A l’avenir, le réseau d’écoles souhaite aussi ouvrir d’autres formations adaptées au public handicap.

 

Qui sont les partenaires de ces projets de formation aux métiers du numérique ?

Concernant les acteurs impliqués dans la mobilisation de ressources diverses (identification de profils, besoins ergonomiques, pédagogiques, humains…), on compte : Pôle Emploi, Cap emploi, l’AGEFIPH, des associations d’accompagnement au handicap dédié (association Comme les autres, l’association Le mouton à 5 pattes), des structures d’hébergement de personne handicapées.

Du côté financier, on compte de nombreux acteurs de soutien comme : la Grande École du Numérique, l’OPCO Atlas (ex Fafiec), Pôle emploi, les conseils régionaux (Hauts-de-France et Auvergne-Rhônes-Alpes), la Ville de Paris avec le dispositif Paris Code…

Parmi nos entreprises ESN adaptées accompagnant et recrutant nos apprenants, on compte notre partenaire Compéthance.

 

Comment WebForce3 sensibilise ses équipes pédagogiques pour mener à bien ses formations ?

En tant que référent handicap de WebForce3, je m’assure d’intervenir pour favoriser l’accueil et l’accompagnement des apprenants. Nous avons une véritable politique d’inclusion pour outiller les écoles, coordonner les projets, évaluer et capitaliser les résultats liés à l’handicap. L’équipe effectue un suivi et un accompagnement pour chacun de ses apprenants, avec des bilans intermédiaires, un rythme adapté à chacun du fait de la fatigabilité que peut entraîner certains handicap.

Les premières sessions étant expérimentales, nous avons pris l’initiative d’effectuer des bilans intermédiaires avec l’ensemble des collaborateurs et parties prenantes du projet pour améliorer nos pratiques et assurer un taux de réussite et de retour à l’emploi qui soit positif. Nous sommes également accompagnés par des associations que je viens de citer et des job coachs spécialisés pour l’accompagnement de vie et l’insertion professionnelle de ces publics. Chacun dans son domaine d’expertise va mutualiser les efforts pour favoriser la réussite des apprenants.

On sensibilise l’équipe pédagogique dans toute la mise en oeuvre de la formation. Cela peut concerner la logistique, l’ergonomie, le matériel informatique adapté, le programme pédagogique qui peut être personnalisé en fonction des besoins de l’entreprise d’accueil, les bonnes pratiques pédagogiques (rythme, format, outils)…

Nos formateurs sont sensibilisés au handicap. Par exemple, nous avons fait intervenir le Centre régional de l’autisme et l’association Le moutons à cinq pattes pour sensibiliser nos formateurs sur les modalités et méthodes pédagogiques qui sont plus adaptées pour le public d’autistes Asperger. Autre exemple, pour mieux accueillir un public d’accidentés de la vie, l’association Comme Les Autres a sensibilisé sur les parcours des apprenants afin de mieux adapter le programme pédagogique global.

Découvrez le projet de WebForce3

 

En quoi la formation des talents handicapés est cruciale pour la société numérique de demain ?

Se passer de 500 000 chômeurs en situation de handicap c’est ne pas exploiter les compétences de ces talents potentiels qui sont capables de travailler dans les métiers du numérique. Il y a un vivier de talents non exploités sur un marché en tension pour recruter.

Cette question renvoie également à la question de l’accessibilité numérique. Aujourd’hui des millions de personnes en situation de handicap rencontrent un véritable problème face à cette mauvaise accessibilité du numérique (ex: gérer ses papiers administratifs aujourd’hui tous dématérialisés).

Parier pour le handicap c’est parier pour tous. Quand on parle d’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi, il s’agit d’un enjeu crucial pour la société et pas seulement pour la société numérique

Du côté des entreprises, peu d’entre elles respectent les recommandations du WAI (Web Accessibility Initiative) pour rendre le web accessible. Les entreprises se privent de millions de clients à cause d’une mauvaise accessibilité numérique des produits digitaux existants. Cette accessibilité concerne tous les handicaps qui affectent l’accès au Web, ce qui inclut les handicaps visuels, auditifs, physiques, d’expression, cognitifs et neurologiques.