Des Développeuses Web à Lyon témoignent et racontent la refonte du site du Festival de l’Apprendre
01 Février 2021 BlogFormationsTémoignage

Des Développeuses Web à Lyon témoignent et racontent la refonte du site du Festival de l’Apprendre

Partager

Marie et Carlyne ont suivi la formation de développeur web à WebForce3 Lyon lors de cette année 2020. Comme projet de fin de formation, elles ont proposé une refonte du site du Festival de l’Apprendre. Entretien avec ces deux femmes en reconversion professionnelle et satisfaites d’avoir choisi cette voie.

CarlyneMarie

Zoom sur leur dernier projet.

 

Le Festival de l’Apprendre, un évènement qu’il a fallu entièrement numériser !

Le Festival de l’Apprendre présente des valeurs communes avec celles de WebForce3. Il s’agit d’un temps fort organisé partout en France pour célébrer tous les apprentissages, la diversité et la continuité des apprentissages ! Face aux défis sociaux, environnementaux et économiques, cet événement invite chacun·e à être acteur·rice de sa vie et d’une société durable par le développement du pouvoir d’apprendre !

Organisé par La Maison de l’Apprendre, une association qui cherche à promouvoir l’apprentissage en organisant des ateliers pour le grand public, ce festival met en place des ateliers pendant une semaine, pour s’informer et expérimenter de nouveaux métiers. De nombreux domaines y sont donc présentés (philosophie, art, développement personnel etc…), le but étant de sensibiliser les gens à l’apprentissage, au partage et à découvrir de nouveaux métiers.

Cette année, le Festival s’est déroulé entièrement en distanciel. Le site avait donc besoin d’une refonte totale étant donné que tous les ateliers devaient être numérisés. La problématique principale de nos deux développeuses était donc de transformer un site habituellement basique en une véritable vitrine mettant en valeur tous les ateliers proposés et les rendant accessibles par internet.

 

Bonjour à toutes les deux ! Vous avez contribué à la refonte du site du Festival de l’Apprendre. Pourriez-vous nous expliquer comment s’est déroulé ce projet ?

Bonjour ! Naël Fawal (NDLR: le directeur de WebForce3 Lyon) nous a contactées pour savoir si on était intéressées pour faire un nouveau site web pour la Maison de l’Apprendre, car ils se connaissent très bien. Il nous a expliqué ce que c’était, ce qui nous a plutôt donné envie. Nous avons ensuite eu une petite réunion avec la Maison de l’Apprendre lors de laquelle il nous a été expliqué ce qui était attendu. Cette réunion nous a permis de vérifier également si nous avions les compétences pour les contenter.

 

Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant créer son portfolio ?

La première chose à faire, c’est avoir un compte GitHub, c’est le portfolio des développeurs car c’est une plateforme dans laquelle on peut glisser des bouts de code. On peut donc y prouver nos compétences, notre curiosité, notre éthique de travail en plus de nos résultats.

Ensuite, pour le site du Festival de l’Apprendre, nous avons utilisé WordPress car ça héberge déjà un site web. Pour quelqu’un qui débute, avoir à sa disposition un site déjà fait permet de se concentrer sur les projets à mettre en valeur. C’est une bonne chose pour un portfolio d’avoir plusieurs petits projets aboutis.

Par contre, quand on devient un peu plus à l’aise techniquement, il est important de créer soi-même son site en utilisant des technologies et des langages plus pointus.

 

Quels étaient vos parcours avant la formation ?

Marie : J’étais chimiste dans un laboratoire de recherche et développement pour mettre au point des peintures pendant presque vingt ans. J’ai eu l’occasion de changer de voie et j’étais très intéressée par le numérique. J’ai donc regardé ce qu’il s’y passait et à force d’essayer de nombreuses choses, je me suis rendu compte que le développement de sites web m’intéressait le plus !

Carlyne : J’étais graphiste dans un service communication et marketing d’une entreprise pendant quatre ans. J’avais donc beaucoup de développeurs dans mon entourage ce qui m’a plutôt initiée à ce que c’était. La curiosité allant, forte de mes compétences en graphisme et donc désireuse de lier ces deux univers, je me suis dit qu’il fallait que je tente cette reconversion pour voir ce que je serais capable de créer.

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans le développement de sites web ?

Marie : J’aime beaucoup voir la finalité de mon travail prendre forme. Des lignes de code qui, subitement, se transforment en un superbe site, malgré quelques défis techniques ! C’est gratifiant d’imaginer un site d’une telle façon, de se demander comment s’y prendre pour qu’il ressemble à ce qu’on imagine, puis de réussir à obtenir le résultat souhaité. Ce déroulé est très motivant et donne envie de toujours aller plus loin.

Carlyne : Globalement, je pense la même chose. J’aime aussi beaucoup développer de nombreuses fonctionnalités au sein d’un site ou d’une application. C’est intéressant également de se confronter à un problème et de devoir se documenter encore, d’emmagasiner de nouvelles connaissances et compétences pour directement y voir le résultat de manière très concrète. On se prend presque pour une détective privée quand on est confrontée à un bug et qu’on trouve d’où il vient.

 

Avez-vous un petit souvenir de la formation à partager ?

Carlyne : Le projet de fin de formation ! Ce projet à développer sur les deux dernières semaines est vraiment l’aboutissement de la formation et de notre choix de reconversion réussi. Arriver à la fin nous a fait un bien fou tout en nous aidant à visualiser les projets futurs. De plus, le projet était intéressant, on s’est beaucoup amusées ! C’est le meilleur souvenir que j’ai de la formation.

Marie : J’ai envie de répondre la même chose, il y avait une ambiance géniale dans le groupe malgré le fait que tout se soit fait en distanciel à cause du confinement. Les profs étaient supers, j’ai adoré apprendre avec elles et eux alors que plus jeune, je détestais l’école ! J’ai aimé la formation dans sa globalité mais le projet de fin de formation est le meilleur souvenir.

 

Et plus globalement, qu’avez-vous pensé de la formation et de WebForce3 ?

Marie : Personnellement, c’était niquel. Une bonne équipe pédagogique, des profs supers, on avait tout ce qu’il fallait en terme de matériel… c’était idéal. Même une fois que le distanciel est devenu inévitable, l’école a rapidement fait le nécessaire pour qu’on puisse continuer à suivre la formation pendant le confinement donc franchement, j’étais enchantée de cette formation !

Carlyne : Oui, l’équipe pédagogique était super, les profs se sont vite adaptés à Zoom et au distanciel. Elles et ils ont été très pédagogues donc dans la globalité, c’était une formation très agréable à suivre, et ce, malgré l’intensité et le rythme très soutenu. Je suis vraiment satisfaite de l’expérience que ça a été ainsi que l’endroit où ça m’a menée aujourd’hui.

 

Quelques mots pour conclure ?

Marie et Carlyne étaient d’accord que : Ce qui ressort aussi d’un point de vue personnel, c’est qu’étant dans l’optique d’une reconversion professionnelle, c’était un sacré challenge et un véritable dépassement de soi. Découvrir un domaine qu’on aime, ça donne envie de toujours apprendre et d’apprendre plus en sortant de sa zone de confort.