Dans la peau d’une formatrice : formation en téléprésentiel
27 Mars 2020 BlogFormations

Dans la peau d’une formatrice : formation en téléprésentiel

Partager

En cette période de confinement afin de lutter contre la propagation du COVID-19, il est essentiel de s’adapter afin de sauver votre vie et celle des autres. WebForce3 bascule en téléprésentiel toutes ses réunions d’informations et ses formations. Après avoir rassemblé quelques conseils pour être efficace en formation en téléprésentiel, voici des conseils de nos formateur·rice·s qui assurent leurs cours avec cette même problématique.

 

Téléprésentiel : l’art de prévoir, d’interagir, faire participer

Depuis bientôt deux semaines, nos formateurs et formatrices ont pu s’adapter, améliorer leur préparation et prévoir les petites différences à prendre en compte lorsque leurs journées de cours se passent sur une plateforme de visio-conférence en ligne.

Jennifer, notre super formatrice à Paris, donne des cours de communication, relations presse et réseaux sociaux pour la formation Designer Web Marketing Digital (Référent·e Digital).

 

6 conseils clés de notre formatrice pour assurer une formation en téléprésentiel :

 

#1 Concilier formation et gestion des enfants

Si l’on est parent, préparer les activités des enfants à l’avance de manière à ne pas être surpris·e ou dérangé·e n’importe quand. Profiter de la pause matinale pour préparer le déjeuner est également conseillé. Essayez de les tenir occupé·e·s le reste de la journée afin de ne pas être dérangé·e, car sortir de son cours, même pour quelques secondes, peut influer sur la dynamique du cours et sa concentration.

 

#2 Vérifier sa connexion

Se connecter une quinzaine voire une trentaine de minutes avant le début du cours afin d’être sûr·e que les outils digitaux fonctionnent, notamment le son et la vidéo.

Si la connexion en wifi n’est pas optimale, ne pas hésiter à se connecter avec la 4G de son téléphone. Il y a un numéro gratuit que l’on peut appeler pour rejoindre la réunion, il faudra juste penser à préparer le numéro de la session.

Avoir des soucis de connexion en démarrage de cours peut faire perdre la concentration d’apprenant·e·s et la dynamique du cours…

 

#3 Activer sa webcam pour plus de convivialité

Demander aux élèves d’activer leur webcam afin que ce soit plus convivial, malgré la distance. Quand on est sur l’ordinateur, on peut avoir envie, à tort, de profiter de la distance pour ne pas se montrer… Justement, voir les participant·e·s concentré·e·s, à l’écoute, réactif·ve·s, les rendra encore plus investi·e·s, motivé·e·s et concerné·e·s.

 

#4 Optimiser ses temps de repos

Se faire à manger pendant la pause du matin ou même la veille, ce qui permet de profiter au maximum de son heure de pause (et avoir la possibilité de faire une micro-sieste si besoin).

Mettre en place des exercices, suite au débriefing de la matinée, peut être une solution intéressante, permettant à chacun·e de comprendre et d’apprendre concrètement, de se rendre compte des difficultés tout en vous permettant d’anticiper la suite ou de vous concentrer sur les apprenant·e·s qui ont besoin d’accompagnement individuel.

 

#5 Dynamiser l’échange entre formateur et apprenants

Solliciter régulièrement les apprenant·e·s, en posant des questions, en utilisant le chat, par exemple. Ce qui permet de vérifier que tout le monde suit bien et que personne ne s’est perdu en cours de route. Tout le monde restera concerné, intéressé et vous serez même capable de participer à la création d’une véritable ambiance de classe virtuelle ! Les échanges, qu’ils soient en rapport avec le cours ou pas, permettent à la journée d’être plus agréable et améliorent déjà les journées suivantes.

 

#6 Travailler et échanger en mode collaboratif !

Partager les liens et des documents dans l’espace de conversation. Il est préférable de ne pas faire cours à l’oral à 100%. Les paroles s’envolent, les écrits restent !

Continuons à travailler en mode projet, partageons nos connaissances ! Une parole peut être mal entendue, mal comprise ou passer à la trappe d’une oreille prise par l’appel urgent d’un proche ou d’un enfant. Partager par écrit certains documents permettra à tou·te·s d’en prendre connaissance, de le comprendre et de l’inclure directement dans ses notes.