Comment devenir développeur web ?
24 Juillet 2020 BlogFormations

Comment devenir développeur web ?

Partager

Nouvelle décennie, nous vivons une époque dans laquelle le Web est indispensable. Site web, applications mobiles, logiciels… ces outils sont devenus incontournables à l’activité de tout type d’entreprise et à tout citoyen. Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur un métier participant à ces innovations numérique, essentiel aujourd’hui et pour l’avenir : le métier développeur web et web mobile. Le développeur web ou la développeuse web, pilier de la conception et programmation de supports web, est très recherché sur le marché de l’emploi. Dans cet article complet, vous retrouvez la nature du métier développeur web, ses missions, les outils, qualités et compétences nécessaires ainsi que le salaire et les formations qui existent.

 

Qu’est-ce qu’un développeur web ?

 

  • Définition

 

Le développeur web ou la développeuse web est en charge de la conception et de la programmation de sites web, d’applications mobile ou logicielle ou de jeux vidéos pour répondre aux besoins d’entreprises ou de clients (achat, vente, recherche d’information, téléchargement de ressources…). Il analyse les besoins et réfléchit à l’ergonomie, à la structure du code et aux choix des technologies du site et/ou de l’application, dans l’objectif de satisfaire les besoins des utilisateurs et du client. Il dresse également un cahier des charges qui précise tous les détails nécessaires avant la mise en application de l’écriture des (fameuses) lignes de code.

Après la création du site web et/ou de l’application mobile, le développeur web ou la développeuse web a pour mission de maintenir ces supports et de les faire évoluer quand cela est nécessaire. Il est considéré comme le responsable de son bon fonctionnement. Dès que des bugs remontent, il doit les résoudre au plus vite pour qu’ils n’impactent pas l’usage du site web ou de l’application en question. Il veille également à ce que le site soit responsive : qu’il soit optimisé pour tous navigateurs web et terminaux (tablette, mobile,…).

 

  • Missions

 

Les missions du développeur web sont, dans l’ordre chronologique :

  • Analyse des besoins du client
  • Participation à l’élaboration du cahier des charges
  • Phase de développement web : coder le site web ou l’application mobile
  • Contrôle qualité : réalisation de différents tests, correction des bugs éventuels
  • Livraison au client
  • Suivi technique et maintenance du site internet ou de l’application web en fonction des besoins.

Ces phases de missions peuvent faire l’objet de retours réguliers au client afin qu’il ne découvre pas le projet seulement une fois livré. La méthode Agile encouragent la bonne gestion et compréhension du projet par toutes les parties prenantes du projet, en faisant des itérations et retours fréquents de façon à ce que chaque différentes étapes du projet soit conforme aux attentes et besoins.

 

  • Les outils

 

Les outils nécessaires au développeur web et web mobile sont :

  • Un ordinateur solide, sécurisé et puissant
  • … équipé d’un éditeur de code (PhpStorm, Visual Studio Code, Sublime Text…)
  • Une bonne connexion Internet (on me dit dans l’oreillette que cela va de soi !)

Les principaux langages front-end et back-end utilisés pour créer des sites, applications et jeux vidéos sont :

  • HTML
  • CSS
  • JavaScript
  • MySQL
  • PHP
  • Java
  • #C
  • Python
  • … et tous les frameworks qui vont avec !

Les développeurs peuvent utiliser des CMS tels que WordPress, Drupal ou Joomla! visant à structurer plus facilement la gestion des contenus d’un site web.

 

 

  • Compétences et qualités pour devenir un bon développeur web

 

Les compétences ou soft skills nécessaires pour devenir un développeur web efficace sont :

  • La rigueur
  • L’autonomie
  • Une solide culture web et une veille sur les tendances des technologies et des usages
  • Connaître et maîtriser les principaux langages de programmation du développement web
  • La polyvalence
  • Une grande capacité d’écoute et d’adaptation
  • Un bon relationnel et un travail d’équipe
  • Savoir s’adapter rapidement aux évolutions de son environnement
  • Une bonne réactivité

Il faut également que le développeur web soit capable et curieux de répondre aux problèmes rencontrés, en proposant des solutions techniques adéquates, qu’il maîtrise.

 

  • Environnement de travail et types d’entreprises

 

Les principaux employeurs des développeurs web sont les agences web, les cabinets de conseil ou ESN (entreprises de services du numérique) et les entreprises (TPE, PME, grands groupes) ayant des besoins réguliers en termes de programmation.

Un développeur web peut également travailler au sein d’associations et fonctions publiques. Après quelques années d’expériences, le développeur web, devenu senior, peut devenir indépendant en étant freelance.

Selon la taille de l’organisation dans laquelle il travaille, le développeur web peut travailler avec d’autres corps de métiers, en collaboration avec un rédacteur web (de contenu), un expert du marketing digital, un designer UX, un concepteur web, un producteur web, un chef de projet, un architecte logiciel, ou un administrateur de base de données.

 

  • Salaire et carrière d’un développeur web

 

Le développeur web touche en moyenne 47 900 euros en salaire brut annuel en France.

Au début de sa carrière, le développeur web gagnera environ entre 23 000 et 30 000 euros brut annuel. Cette rémunération évolue rapidement en 3 ans, avec l’expérience et les compétences acquises au cours des différents projets personnels et professionnels.

 

Les diplômes et les formations pour devenir développeur web

 

Aucun pré-requis de diplôme n’est obligatoire pour se lancer dans une carrière de développeur web et web mobile. La plupart des développeurs web et développeuses web sont autodidactes avec une forte culture d’auto-apprentissage via les ressources d’Internet. Outre le portfolio (Github), extrêmement essentiel au recrutement et à la transparence des compétences, de nombreuses entreprises apprécient de recruter des profils ayant à minima une formation solide visée par l’Etat et reconnue par le monde professionnel (RNCP, CNCP).

Les formations délivrées par l’école WebForce3 sont ouvertes à toutes et à tous, sans pré-requis de diplôme ou de connaissances techniques. En revanche, vous devez avoir un solide projet professionnel et passer des tests de positionnement (logique et culture générale web) puis passer un entretien de motivation pendant lequel il faudra faire preuve de votre motivation et de la cohérence du projet professionnel.

La formation développeur web et web mobile (diplôme BAC+2), la formation concepteur développeur d’applications (diplôme BAC+3) ou encore la formation développeur Symfony et la formation développeur UNITY (jeux vidéos, réalité virtuelle) délivrées par WebForce3 sont intensives, certifiantes, diplômantes et vous permettent d’être embauché.e dès la sortie, par une entreprise, une agence web ou de vous lancer dans une carrière de freelance.

 

Bonus : Ce que vous allez aimer ou moins aimer dans le métier de développeur web !

 

Les points positifs :

  • Le salaire est attractif et il évolue progressivement et rapidement avec l’expérience.
  • Un profil star et rare ! Plus vous êtes spécialisés et bon, plus les opportunités d’emploi et de projets viendront à vous ! (presque chaque semaine…)
  • L’apprentissage du métier et des outils sont permanents.
  • Idéal pour celles et ceux qui aiment résoudre des problèmes.
  • C’est un poste qui peut s’accomplir entièrement en télétravail.

 

Les points « négatifs » (ou pas faits pour tout le monde !) :

  • Devoir se former régulièrement afin de renouveler ses connaissances peut être contraignant si ce n’est pas dans notre culture et nos aspirations.
  • Les délais et volumes des demandes peuvent être serrés et importants, ce qui vous invite à bien gérer votre stress, votre rigueur et votre organisation.