WebForce3 forme dix nouvelles personnes sous main de justice avec le soutien de la région Auvergnes-Rhône-Alpes

Après un premier projet expérimental en région Auvergnes-Rhône-Alpes, WebForce3 poursuit cette année son projet #Code4Change pour la formation de personnes sous main de justice avec le soutien du Ministère de la justice et l’agence du TIG (travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle), et le financement de la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP).

 

En 2021, la région renforce ce partenariat et finance la formation pour dix détenus

L’école WebForce3 Lyon a effectué en février deux journées de recrutement à la maison d’arrêt de Lyon-Corbas. 25 détenus avaient postulé. Seulement 10 stagiaires étaient retenus. Ils ont débuté leur formation Intégrateur Web pendant leur période de détention.

A partir du 9 mars 2021, ils ont entamé avec la partie Front-End du métier de développeur, pour ensuite se préparer à intégrer la formation Back-End à la sortie de Mai 2021 !

Des nouvelles sessions vont voir le jour, notamment une première session qui a débuté le 19 avril et finira le 19 juillet. La prochaine se tiendra du 27 septembre au 24 décembre.

 

Une première expérimentation réussie de #Code4Change en 2020

Durant le printemps 2020, une dizaine de détenus au sein de la Maison d’arrêt de Lyon-Corbas, avaient bénéficié d’une formation d’Intégrateur Web, d’une durée de trois mois et animée par un formateur professionnel sensibilisé. Ces 10 détenus ont tous obtenu leur certification professionnelle CNCP reconnue par les professionnels (catégorie C) : « Techniques d’intégration web ». La formation est également rythmée par des ateliers de découverte de l’écosystème digital et des ateliers de coaching pour rechercher un emploi et développer des softs skills. La formation se clôture par une semaine pour créer un projet web de A à Z.

« L’équipe de la Maison d’arrêt a permis de faciliter la communication et la bonne mise en œuvre de cette formation. Les surveillants et autres détenus ont été admiratifs de voir les stagiaires réussir à coder et à concrétiser une tâche. Cela n’a pas toujours été simple mais c’est un bilan extrêmement positif que je retiens. » Christian Migliore, formateur.

 

Une passerelle dedans/dehors pour éviter le décrochage

La formation des personnes détenues se fait en prison mais elle est également tournée vers l’extérieur. La continuité des parcours dedans/dehors est encouragée et des aménagements de peine sont possibles pour poursuivre la formation à l’extérieur au sein des écoles WebForce3 (et gratuitement). Cette passerelle permet d’engager et motiver les détenus dans leur réinsertion professionnelle dès la sortie de prison, là où 59% des sortants de prison récidivent dans les 5 ans, faute d’accompagnement.

« Il y a du temps, on a le temps d’apprendre. Si on ne fait rien, on perd une habitude de travail et quand on fait une activité on a confiance en soi. Je suis plein d’espoir sachant que c’est la même formation que ceux qui sont à l’extérieur. J’ai une certification, j’aurai les mêmes chances et capacités pour me présenter à des offres d’emploi. » Jo, apprenant.

 

#FabrikTonParcours continue à Paris et Lille et prévoit 11 nouvelles villes

Fabrik Ton Parcours est une prépa-apprentissage financée par l’État qui accompagne partout en France des jeunes des quartiers populaires âgés de 18 à 29 ans, sans emploi, sans formation ou sans diplôme. Depuis 2020, c’est une sizaine de parcours qui ont été créés pour plus de 200 jeunes issus des QPV.

 

#FabrikTonParcours – Définir son projet pro pour ensuite choisir la voie de l’apprentissage

L’objectif de ce dispositif, s’inscrivant profondément dans l’ADN de WebForce3, est d’aider les jeunes à trouver leur voie à travers différentes activités pédagogiques et sportives. À la fin du parcours, ces jeunes pourront choisir un métier et décrocher une formation et un contrat en apprentissage dans des métiers et secteurs porteurs impactés par les innovations digitales. Les quatre secteurs en question sont le numérique, le sport, l’industrie et les métiers de bouche. Depuis 2020, c’est 86 parcours qui ont été créés pour plus de 200 jeunes.

Ce dispositif à impact social et solidaire est porté au niveau national par l’école des métiers du numérique WebForce3 et mis en œuvre dans tous les territoires par ses partenaires engagés. Il a été élaboré dans le cadre de l’appel à projet « Prépa apprentissage #Demarretastory » du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Inclusion et financé dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences, piloté par Carine Seiler, haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi.

Tout au long du parcours est intégrée la pratique sportive comme vecteur d’intégration et de solidarité (ensemble on va plus loin), de valeurs communes et de cohésion (apprendre à perdre et à gagner).

La découverte de ces métiers porteurs se fait sous l’angle du numérique, car transversal et affectant tous les domaines. Le numérique est donc le facteur commun d’expérimentation, d’engagement et de mise en valeur des métiers (modernes et d’avenir).

 

Systèmes réseaux, click & collect… ils expérimentent des projets autour du numérique

Cette année, à Paris, la formation #FabrikTonParcours a débuté en mars 2021 au sein de WebForce3 Paris 18ème, directement avec une remise à niveau pour acquérir des notions de base en système et réseaux. L’objectif est de leur permettre de chercher rapidement un contrat d’apprentissage. Elles et ils travaillent également les CV, leur visibilité sur les réseaux sociaux professionnels et leur posture métier par des journées orientées sur la communication.

 

À Lille, c’est le Centre social et culturel de l’arbrisseau de Lille qui a impulsé cette Fabrik sur le territoire. Les stagiaires ont entamé leur session #FabrikTonParcours début avril en se formant aux métiers de la restauration impactées par les innovations digitales. S’adaptant à la situation actuelle, les stagiaires ont monté un système de restaurant éphémère et concoctent des paniers-repas étant disponibles en click & collect ! Le numérique entre donc en compte pour assurer la mise en place de ce système et de sa communication digitale.

 

 

 

Rejoignez les 10 prochaines prépa #FabrikTonParcours

En mai 2021, de nouvelles session #FabrikTonParcours ouvriront à Lille, Tourcoing, La Rochelle et les Yvelines.

En juin, c’est à Bordeaux, Toulouse, Dijon, Strasbourg, La Courneuve, Marseille, Montpellier et Lyon que de nombreux jeunes pourront être accompagnés à définir leur projet d’orientation vers des métiers d’avenir et qui leur plaisent !

 

Pour en savoir plus, cliquez ici :

WebForce3 ouvre sa troisième école dans les Yvelines à Mantes-la-Jolie

WebForce3, le réseau d’écoles des métiers du numérique, ouvre une nouvelle école à Mantes-la-Jolie avec une première formation au métier de Développeur.se Web et Web Mobile. Retour sur le développement phare de WebForce3 dans le territoire des Yvelines, et zoom sur tous les acteurs engagés à nos côtés.

 

La crise sanitaire n’empêche pas l’ouverture de l’école !

WebForce3 Mantes-la-Jolie a ouvert ses portes… de manière virtuelle. Malgré les restrictions liées à la crise sanitaire, la première session de formation au métier de Développeur Web et Web Mobile a tout de même pu débuter en télé-présentiel. Afin d’accompagner au mieux les apprenant·e·s, la plateforme de digital learning de WebForce3 : WebForce.LIFE, reste accessible et permet un apprentissage individualisé et complémentaire aux cours en direct avec des formateurs professionnels. Quand la situation le permettra, WebForce3 Mantes-la-Jolie accueillera ses apprenant·e·s dans ses nouveaux locaux situés au Val Fourré, Quartier prioritaire de la Politique de la Ville.

« Le département des Yvelines cherche à développer son offre de formations aux métiers du numérique et a trouvé en WebForce3 un partenaire idéal. Nous avons su convaincre par la qualité de nos formations et de notre accompagnement vers l’emploi », précise Florence Bourdillat, directrice du développement. « D’ailleurs, toutes nos formations proposées dans les Yvelines sont labellisées « Grande École du Numérique » par l’Etat et « École du Numérique » par l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. »

Pour son ouverture, WebForce3 Mantes-la-Jolie a ainsi reçu le soutien de la Mission Locale du Mantois, de la mairie de Mantes-la-Jolie, de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise, de la Région Île-de-France et de Pôle Emploi.

 

Les Yvelines, un territoire clé d’inclusion numérique et d’insertion professionnelle

Florence Bourdillat, Directrice du développement de WebForce3 :

« Après Trappes et Les Mureaux en 2018, WebForce3 Mantes-la-Jolie est la 3ème école que nous ouvrons dans les Yvelines. Notre volonté de nous y implanter fortement et durablement résonne parfaitement avec l’appétence du territoire pour le numérique et pour toutes les opportunités en termes de lutte contre le chômage et de développement du tissu économique local qu’il représente. En tant qu’organisme de formation aux métiers du numérique, nous y avons été très bien accueillis. »

Plus globalement dans les Yvelines, WebForce3 a su tisser des liens et gagner la confiance d’acteurs à tous les niveaux, notamment :

Les liens de WebForce3 avec les Yvelines ne s’arrêtent pas là. Pour remplir sa mission, l’entreprise de l’économie sociale et solidaire travaille en effet avec de nombreux autres acteurs présents sur le territoire, afin de créer une véritable dynamique favorable au développement des compétences et à l’emploi de ses apprenant·e·s. Parmi eux, notamment, l’École de la 2ème Chance, Social Builder (entreprise sociale qui œuvre pour l’insertion professionnelle des femmes dans le numérique) ainsi que les entreprises locales.

 

Une mission intacte : favoriser l’inclusion et l’emploi de tous.tes sur tous les territoires

En téléprésentiel comme en présentiel, les objectifs restent les mêmes : WebForce3 veut permettre l’insertion professionnelle des personnes, notamment des jeunes, sorties du système et éloignées de l’emploi. Et ce, grâce à des formations diplômantes, courtes et intensives, avec un accompagnement vers l’emploi dans les métiers du numérique. Grâce à sa méthodologie pédagogique et son savoir-faire, l’organisme de formation aux métiers du numérique a ainsi formé, diplômé et accompagné plus de 6 000 personnes sur l’ensemble du territoire français depuis sa création en 2014.

L’école WebForce3 Mantes-la-Jolie n’entend pas déroger à la règle. D’autres formations que celle de la formation Développeur Web et Web Mobile sont d’ailleurs à l’étude, en concertation avec les entreprises locales pour répondre à leurs besoins, et devraient voir le jour dans le courant du second semestre 2021.

Se former à distance : l’art d’aménager son espace pour rester motivé.e !

Pendant cette période de confinement, permettant à chacun·e de lutter contre la propagation du COVID-19, WebForce3 s’est adapté et continue de délivrer ses formations en téléprésentiel, intensives et professionnalisantes, pour des métiers d’avenir dans le numérique.

Afin de suivre au mieux une formation, voici quelques conseils pour se sentir à l’aise à son bureau tout en ayant une connexion internet optimale. Vous pouvez également découvrir notre premier article : 5 conseils clés pour être efficace en formation en téléprésentiel.

 

Aménager son bureau dans les règles de l’art : pour être à l’aise et efficace

 

#1 Orientez votre bureau.

L’orientation du bureau est capitale, elle va déterminer la luminosité dont vous allez bénéficier ! Il est préférable d’éviter les courants d’air ou l’éblouissement du soleil par exemple. Choisir un endroit lumineux mais pas trop. Une lumière trop forte peut déconcentrer, créer de la fatigue ou être la cause d’un reflet gênant sur votre écran.

Manquer de lumière est également déconseillé, car cela peut amener une fatigue inconsciente, en associant l’obscurité à la nuit, vous faisant perdre en efficacité et en énergie. Cela peut même vous donner envie de lancer Netflix… !

 

#2 La lumière naturelle ne fait pas tout, ne négligez pas la lumière artificielle !

Si la lumière naturelle est importante, la lumière artificielle l’est également. Il faut être capable de varier les sources de lumière et leur intensité. Disposer une lampe d’appoint sur le bureau permet d’adapter au mieux la luminosité en fonction du moment de la journée. Que ce soit à l’arrivée soudaine d’un gros nuage ou à l’arrivée de la tombée de la nuit, une lumière artificielle vous permet de garder un certain confort… Ne pas dépendre du seul ensoleillement de la pièce pour influer sur le travail que vous allez effectuer et votre efficacité, votre capacité d’écoute ou de concentration.

 

#3 Disposez des plantes sur votre bureau.

Les plantes sont un vrai atout pour se sentir à l’aise et augmenter l’efficacité. Elles égayent une pièce ou un espace de travail et ont un impact positif sur le moral. Disposez une petite plante à feuilles ou à fleurs proche de votre souris, une autre, plus grande, au pied de votre bureau, et des plantes suspendues ou des cadres fleuris sur un mur. Votre oeil ne doit pas être condamné à ne voir que du code, un écran, un logiciel, il mérite un environnement cognitif et sensoriel naturel et apaisant !

 

#4 Asseyez-vous sur une chaise de bureau adaptée

Cela paraît évident mais il est préférable de le rappeler : le confort de la chaise de bureau est essentiel ! Que ce soit en télétravail ou pas, être correctement assis·e détermine votre efficacité. Choisissez une chaise confortable, dont la hauteur est réglable, qui vous permettra de vous adosser, de vous accouder, de prendre du recul sur votre écran ou de vous en rapprocher sans grand effort. Attention, évitez tout de même les hamacs, vos camarades de promo risquent d’être jaloux·ses et vous dérangerez la classe par vos ronflements…

 

#5 Optez pour des couleurs qui aident à la concentration

Les couleurs qui nous entourent influencent notre concentration, notre moral et notre créativité. Optez donc pour mettre des couleurs adaptées à votre vision afin d’aider votre esprit à travailler heureux ! Du jaune pour stimuler l’intellect, du bleu pour l’apaisement, du violet pour la concentration ou encore du rouge pour donner de l’énergie et booster la créativité. Personne de souhaite passer toute une journée de travail à ne voir que du gris !

 

#6 Faites-vous plaisir avec de la décoration personnelle…

Pour améliorer sa motivation, quoi de mieux que des objets de décoration que l’on apprécie ? Des figurines, peluches, bibelots, des souvenirs de vacances, des dessins de ses enfants ou des photos de famille vont aider à enjoliver votre journée. Lorsque vous avez un petit coup de mou, un petit regard vers un objet fétiche et on est reparti·e ! Attention tout de même, votre bureau ne doit pas devenir une brocante. Choisissez simplement trois ou quatre accessoires que vous appréciez et disposez-les harmonieusement sur votre espace de travail.

 

Avoir une connexion Wi-Fi optimale – Éviter la frustration et la perte de concentration.

 

#1 Optimisez la qualité de votre Wi-Fi

Quelque soit le type de votre accès (fibre, ADSL, accès radio…), la qualité de votre Wi-Fi dépend parfois de gestes simples : il suffit, pour l’optimiser, de modifier l’emplacement du routeur, son environnement, ou encore son paramétrage…

 

#2 Séquencez vos usages collectifs

Les usages vidéo, que ce soit les visioconférences ou le streaming, sont les plus gros consommateurs de bande passante. Séquencez-les : si vous êtes en charge de vos enfants à la maison, il est tentant de leur passer une dessin-animé afin d’être tranquille pendant une visioconférence ou le cours. Le problème est que les plateformes de streaming vidéo (YouTube, Netflix…) monopolisent énormément de bande passante et peuvent utiliser des mécanismes pour rechercher une optimisation. Ce qui amène à une chose simple : si Netflix doit partager le débit avec votre formation et que la bande passante est insuffisante, alors c’est votre cours qui va voir son débit réduit et non le dessin-animé enchanté de votre enfant.

 

#3 Ressortez votre câble Ethernet

Oui, on sait, quelle horreur de retourner en 2010 ! Aujourd’hui, on s’éloigne de l’utilisation des câbles, tout est aujourd’hui connecté en bluetooth ou en Wi-Fi. Hormis son chargeur de téléphone, avoir un chargeur d’ordinateur peut sembler de trop. Pourtant, votre connexion sera plus puissante avec un câble Ethernet et ne sera pas affaiblie par un membre de votre famille qui regarde la vidéo d’un chat qui tombe ou le dernier épisode de sa série Netflix. Vous pourrez suivre le cours en vidéo sans soucis, et simplement grâce à ce petit câble ethernet que l’on méprise tant, à tort…

 

#4 Pensez à la 4G !

La solution alternative aux accès fixes à internet (par la fibre, le câble ou l’ADSL…) consiste à utiliser la 4G sur son smartphone avec le « partage de connexion ». Tous les smartphones compatibles 4G permettent de partager leur connexion à internet avec un ordinateur. Le smartphone crée un réseau Wi-Fi visible par votre ordinateur.

Attention toutefois, la vidéo consomme beaucoup de données (de 1 à 4 Go par heure de vidéo en fonction de la résolution), décomptées de votre forfait mobile. Si vous suivez une formation en téléprésentiel, vous risquez d’utiliser beaucoup de données…

 

Conseils d’une formatrice de WebForce3 pour assurer une formation en téléprésentiel

 

5 conseils pour être efficace en suivant une formation en télé-présentiel !

En cette période de confinement due au virus COVID-19, beaucoup de français·e·s sont amené·e·s à travailler ou se former à domicile, en télétravail, télé-présentiel à distance. Pour certain·e·s, être efficace et confortable est aisé. Pour d’autres, le concept est nouveau et certains conseils peuvent aider à s’y sentir vite et bien efficace et confortable (mais pas trop !).

 

Des formations aux métiers du numérique en télé-présentiel

 

Pour WebForce3 l’adaptation à cette situation inédite de confinement s’est réalisée rapidement, dans la continuité d’une mise en place en télé-présentiel nécessaire lors du mouvement social de décembre 2019. Ainsi, toutes nos sessions de formation et réunions d’information collectives sont maintenues, rendues disponibles en télé-présentiel, à distance, grâce à :

  • différents outils de visio-conférences.
  • d’une plateforme de révision en ligne propre à WebForce3.
  • d’outils de travail collaboratif et de chats.

#RestezChezVous #PrenezSoinDeVous #FormezVous

 

5 conseils pour faire du télé présentiel une réussite !

 

En étant conscient des bienfaits du travail à domicile, la journée vous semblera d’emblée plus agréable et votre humeur joyeuse permettra un travail efficace et positif. Rendez-vous compte dès le réveil, que ce matin là, votre trajet ne se limite plus qu’à passer de votre lit à votre cuisine, puis de votre salle de bains à votre bureau personnel. Car oui, ayez un bureau !

 

Non, votre lit ne doit pas devenir votre bureau

Il faut bien différencier la vie professionnelle et la vie personnelle, en commençant par les lieux. Ne travaillez pas en restant dans votre lit, ou sur un canapé face à votre télévision. Installez-vous à un bureau, en position assise et face à votre écran.

Ainsi, ne restez pas dans votre lit, fermer les yeux est si vite arrivé, vous risquez de passer à côté d’informations essentielles à la bonne compréhension d’un outil, d’une information ou d’une méthode. Soyez assis·e à votre bureau, opérationnel·le à la concentration, l’écoute, l’apprentissage.

Aussi, même si c’est tentant, évitez de rester en pyjama toute la journée. Il est préférable d’avoir une routine matinale semblable à celle que vous aviez avant de vous rendre sur votre lieu de travail. Même si ça peut être drôle (parfois gênant) de voir un·e camarade de promo habillé·e d’un pyjama de licorne… non, on reste pro ! Permettez donc à votre corps et votre esprit de comprendre que vous êtes prêt·e à vous rendre productif·ve : Prenez votre douche, faites du sport dans votre salon, lavez-vous les dents, habillez-vous, allez chercher votre courrier afin d’être pleinement (r)éveillé·e quand vous prendrez place à votre bureau.

 

Un rythme de vie sain et équilibré

Pour continuer dans le positif, pensez aux économies d’argent et de calories que vous ferez en vous concoctant une belle salade maison plutôt que de dépenser dix euros dans une formule sandwich/dessert/boisson/cure-dent peu appétissante… Pensez au calme dans lequel vous pouvez vous-même vous glisser, avec un fond de musique apaisant et dynamique, comparé aux petits bruits d’une salle de classe physique, aux routes, aux transports, à la gestion de sa vie personnelle (animaux domestiques, garde d’enfants…).

 

Le web est génial, outillez-vous d’outils

De nombreux outils existent aujourd’hui afin de travailler en équipe et s’entraider, sans être en contact constant. Trello, Discord, Asana, Slack, Hangout, Zoom ou simplement la Google Suite, vous serez moins seul·e, vous vous sentirez entouré·e d’une équipe et appartenir à la société tout en étant à plusieurs dizaines de kilomètres les uns des autres.

 

Participez à la vie de la classe !

Bonne humeur et esprit d’équipe ! Agissez comme si vous étiez tou·te·s réuni·e·s dans une même salle et osez poser des questions, faire une remarque, aider un·e camarade, tenter une boutade… bien sûr, pas excessivement, mais faire vivre une classe à distance évite la monotonie d’une seule voix qui, aussi intéressante soit-elle, risque de perdre en dynamisme l’émulation collective d’une promo !

 

Et l’apéro en confinement, on fait comment ?

Avez-vous pensé à Skype ou des parties sur Twitch ? C’est souvent très drôle, nous on a tenté 🙂

 

Trois sessions de formation 100% femmes ont démarré en télé-présentiel en partenariat avec Social Builder. Des sessions de formation et des réunions d’informations collectives ont lieu en télé-présentiel.

 

Confinement : la playlist musicale de WebForce3 pour mieux travailler !

Pendant cette période quelque peu morose, WebForce3 vous apporte un peu de soleil pour vos oreilles. Ces quelques titres musicaux vous permettront d’augmenter votre concentration, de garder votre calme et d’améliorer votre motivation !

 

Les musiques calmes – Être chill pour bien travailler !

  1. Need You – Winston Surfshirt
  2. Dragonball Durag – Thundercat
  3. Flamingo (feat. Jordan Rakei) – Beau Diako
  4. Désolé (feat. Fatoumata Diawara) – Gorillaz
  5. Death Bed (feat. Beabadoobee) [Coffee For Your Head] – Powfu
  6. Que du love (feat. Kiddy Smile) – Angèle
  7. Intentions (feat. Quavo) – Justin Bieber
  8. Memories – Maroon 5
  9. The Game – Milky Chance
  10. Rare – Selena Gomez 
  11. Back to Black – Amy Winehouse
  12. Africa – Toto

 

Les musiques motivantes – Le coup de mou s’écarte !

  1. Happiness in Liquid Form – Alfie Templeman
  2. Dust (feat. Cassien) – Toro
  3. Color My life – Chicano Batman
  4. In My Bones – Ray Dalton
  5. Sunday Best – Surfaces
  6. Only Human – Jonas Brothers
  7. Salt – Ava Max
  8. Power Over Me – Dermot Kennedy
  9. Call You Mine (feat. Bebe Rexha) – The Chainsmokers
  10. Que Calor (feat. J Balvin & El Alfa) – Major Lazer
  11. Boyfriend – Mabel
  12. The Middle – Zedd, Maren Morris & Grey
  13. Rolling In the Deep – Adele

 

La beauté de la musique (et de cette playlist) est que la plupart des chansons peuvent rentrer dans les deux catégories… Faites-vous plaisir, mixez tout et travailler avec le sourire !

 

Voici quelques articles afin de travailler de chez soi de manière optimale :

5 conseils pour être efficace en suivant une formation en télé-présentiel !

Dans la peau d’une formatrice : formation en téléprésentiel

Téléprésentiel : 11 conseils pour aménager son bureau et optimiser sa connexion Internet

Former à distance : les 6 conseils clés de notre formatrice

En cette période de confinement afin de lutter contre la propagation du COVID-19, il est essentiel de s’adapter afin de sauver votre vie et celle des autres. Après avoir rassemblé quelques conseils pour être efficace en formation en téléprésentiel, voici des conseils de nos formateur·rice·s qui assurent leurs cours également à distance.

 

Téléprésentiel : l’art de prévoir, d’interagir, faire participer

Depuis bientôt deux semaines, nos formateurs et formatrices ont pu s’adapter, améliorer leur préparation et prévoir les petites différences à prendre en compte lorsque leurs journées de cours se passent sur une plateforme de visio-conférence en ligne.

Jennifer, notre super formatrice à Paris, donne des cours de communication, relations presse et réseaux sociaux pour la formation Designer Web Marketing Digital

Redécouvrez le portrait de Jennifer Nzola, blogueuse, communicante et passionnée.

 

6 conseils clés de notre formatrice pour assurer une formation en téléprésentiel :

 

#1 Concilier formation et gestion des enfants

Si l’on est parent, préparer les activités des enfants à l’avance de manière à ne pas être surpris·e ou dérangé·e n’importe quand. Profiter de la pause matinale pour préparer le déjeuner est également conseillé. Essayez de les tenir occupé·e·s le reste de la journée afin de ne pas être dérangé·e, car sortir de son cours, même pour quelques secondes, peut influer sur la dynamique du cours et sa concentration.

 

#2 Vérifier sa connexion

Se connecter une quinzaine voire une trentaine de minutes avant le début du cours afin d’être sûr·e que les outils digitaux fonctionnent, notamment le son et la vidéo.

Si la connexion en wifi n’est pas optimale, ne pas hésiter à se connecter avec la 4G de son téléphone. Il y a un numéro gratuit que l’on peut appeler pour rejoindre la réunion, il faudra juste penser à préparer le numéro de la session.

Avoir des soucis de connexion en démarrage de cours peut faire perdre la concentration d’apprenant·e·s et la dynamique du cours…

 

#3 Activer sa webcam pour plus de convivialité

Demander aux élèves d’activer leur webcam afin que ce soit plus convivial, malgré la distance. Quand on est sur l’ordinateur, on peut avoir envie, à tort, de profiter de la distance pour ne pas se montrer… Justement, voir les participant·e·s concentré·e·s, à l’écoute, réactif·ve·s, les rendra encore plus investi·e·s, motivé·e·s et concerné·e·s.

 

#4 Optimiser ses temps de repos

Se faire à manger pendant la pause du matin ou même la veille, ce qui permet de profiter au maximum de son heure de pause (et avoir la possibilité de faire une micro-sieste si besoin).

Mettre en place des exercices, suite au débriefing de la matinée, peut être une solution intéressante, permettant à chacun·e de comprendre et d’apprendre concrètement, de se rendre compte des difficultés tout en vous permettant d’anticiper la suite ou de vous concentrer sur les apprenant·e·s qui ont besoin d’accompagnement individuel.

 

#5 Dynamiser l’échange entre formateur et apprenants

Solliciter régulièrement les apprenant·e·s, en posant des questions, en utilisant le chat, par exemple. Ce qui permet de vérifier que tout le monde suit bien et que personne ne s’est perdu en cours de route. Tout le monde restera concerné, intéressé et vous serez même capable de participer à la création d’une véritable ambiance de classe virtuelle ! Les échanges, qu’ils soient en rapport avec le cours ou pas, permettent à la journée d’être plus agréable et améliorent déjà les journées suivantes.

 

#6 Travailler et échanger en mode collaboratif !

Partager les liens et des documents dans l’espace de conversation. Il est préférable de ne pas faire cours à l’oral à 100%. Les paroles s’envolent, les écrits restent !

Continuons à travailler en mode projet, partageons nos connaissances ! Une parole peut être mal entendue, mal comprise ou passer à la trappe d’une oreille prise par l’appel urgent d’un proche ou d’un enfant. Partager par écrit certains documents permettra à tou·te·s d’en prendre connaissance, de le comprendre et de l’inclure directement dans ses notes.

Participez au programme Déclics Numériques avec WebForce3 en Auvergne-Rhône-Alpes

Après une première très réussie en Occitanie en partenariat avec Pôle Emploi, le projet Déclics Numériques continue son tour de France en région Auvergne-Rhône-Alpes afin de sensibiliser et accompagner des demandeur·se·s d’emploi aux métiers du numérique. WebForce3 soutient ce programme en proposant des ateliers et le témoignage d’une alumni ambassadrice à Lyon !

 

 

Déclics Numériques, vers l’emploi et au-delà !

DéClics Numériques est un programme qui aide et accompagne les demandeur·se·s d’emploi dans leur orientation et reconversion professionnelle dans les métiers du numérique ! Toutes et tous sont bienvenu·e·s et auront à leur disposition :

  • De nombreuses ressources pour découvrir les métiers du numérique.
  • Des outils pour les aider à identifier leurs forces.
  • Plusieurs ateliers de montée en compétences pour aider dans le projet professionnel de chacun·e.
  • Des professionnel·lle·s prêt·e·s à les accompagner dans leur reconversion professionnelle.
  • Des organismes de formation spécialisés dans le numérique et des entreprises qui recrutent

Les interventions de WebForce3 :

  • Témoignage de Marie Gandrille, notre alumni et ambassadrice de WebForce3 Lyon. Marie est chimiste de formation et de métier, elle a suivi une formation de développeuse web web mobile en 2020 à Lyon et elle travaille aujourd’hui dans une agence web. Très investie sur les questions de mixité et d’inclusion dans le numérique, retrouvez-la lors de cet événement !
  • Ateliers pratiques “Savoir définir son projet dans le numérique. Du fantasme à la concrétisation” le 30/03 de 14h à 15h15 et le 12/04 de 14h à 15h15.
  • Forum d’orientation et de speed recruiting régional le 20 avril.

Soyez donc au rendez-vous dès le lundi 29 mars à 18h30 !

 

Pour Cédric O, « la diversité est l’un des sujets les plus importants » dans le numérique.

À l’occasion de l’annonce de la nouvelle promotion du Next40 et du French Tech 120, Cédric O, le Secrétaire d’État chargé du Numérique, a rappelé combien il était nécessaire que le secteur s’engage sur les enjeux de diversité. Pour lui : « La diversité, c’est un impératif moral et sociétal mais c’est également un enjeu de soutenabilité pour l’écosystème car sa force reposera sur sa capacité à embarquer tout le monde. »

Pour avancer, transformer les mentalités et favoriser les bonnes pratiques en startups, le ministère a préconisé #TechYourPlace comme l’une des solutions phares. Et ça tombe bien : en pleine croissance, le mouvement compte désormais 11 startups, comme Castalie, dont la DRH, Cristina Zamfir, témoignait il y a quelques jours sur ce qui a poussé la startup a rejoindre le mouvement.

 

Pourquoi se réorienter vers le numérique ? 200 000 emplois à pourvoir d’ici un an !

Le Covid-19 n’a pas stoppé la création d’emploi dans le numérique. C’est même le contraire !  Les projets de transformation des entreprises et la généralisation du télétravail notamment, ont permis au secteur de continuer de créer de l’emploi en 2020.

Et les startups ne sont pas en reste : selon Syntec numérique,  10 500 nouveaux emplois ont été créés en 2020 par les 120 start-up regroupées dans les indices Next 40 – French Tech 120.

Mais quels sont les profils recherchés ? Selon une étude Pôle emploi, les besoins se portent particulièrement sur les métiers de développeur web, spécialiste de la cybersécurité, Community Manager, Data Analyst, Data Scientist et  Chief Data Officer. Pour ces professions, le taux d’emploi dépasse les 90 %. Un·e spécialiste de ces sujets ne restera que très peu de temps à la recherche d’un emploi comme nous l’explique Pôle Emploi.

 

Pourquoi attendre plus longtemps pour se façonner une nouvelle vie ?

 

WebForce3 et Signes & Formations lancent une formation de Développeur Web à destination de publics sourds et malentendants

WebForce3, le réseau d’écoles des métiers du numérique, et Signes & Formations, l’école des métiers du numérique 100 % en langue des signes française (LSF), annoncent aujourd’hui lancer, dès mai 2021 à Toulouse (Occitanie), une formation de Développeur Web en langue des signes française (LSF) à destination de publics sourds et malentendants. Ce dispositif a été nommé  » Des Signes et des Clics « .

 

Occitanie : un territoire investi pour l’inclusion des personnes sourdes et malentendantes

A la fin des années 1980, Toulouse fut la première ville de France à ouvrir des classes en langue des signes française (LSF). La considération à l’égard de la surdité et de la malentendance y étant très forte, la région Occitanie occupe une place à part pour les personnes sourdes, qui ont fait de Toulouse leur capitale.

Si elles sont si nombreuses à s’y être installées, c’est parce qu’il est possible d’y faire une scolarité complète, de la maternelle à l’université ; que beaucoup d’adaptations ont été mises en œuvre par les infrastructures territoriales, les universités et les entreprises locales pour répondre à leurs besoins spécifiques ; et qu’il est fréquent de rencontrer des habitants et commerçants s’exprimer en LSF.

 

Une formation adaptée et inclusive par des experts de la formation et du handicap

La formation et l’apprentissage sont les clés d’une insertion socio-professionnelle et d’une évolution professionnelle réussies. Pour que les publics sourds et malentendants puissent révéler leur talent en entreprise, la formation proposée par WebForce3 Toulouse et Signes & Formations, soutenue par l’Agefiph dans le cadre de THalent Digital, a été entièrement pensée et réalisée en langue des signes française. Ce projet a été nommé  » Des Signes et des Clics « .

Cette approche linguistique constitue en effet la meilleure modalité pédagogique pour permettre aux personnes sourdes d’apprendre et de progresser sans barrières ni contraintes. Ainsi, elles n’ont pas d’effort à fournir pour lire sur les lèvres ou déchiffrer des supports écrits, et peuvent pleinement vivre leur expérience d’apprentissage. Les échanges et interactions avec les formateurs – eux-mêmes sourds – se font également directement en LSF.

 

 

Participez à notre Webinar : « Occitanie : un territoire d’inclusion numérique ? Quelles solutions pour recruter des personnes sourdes et malentendantes ? »

WebForce3 et Signes & Formations organiseront le mardi 9 mars prochain, de 17h à 18h, un webinar intitulé « Occitanie : un territoire d’inclusion numérique ? Quelles solutions pour recruter des personnes sourdes et malentendantes ? ». Modéré par Alain Assouline, Président de WebForce3, ce webinar réunira un ensemble d’acteurs investis dans l’inclusion numérique, l’emploi et la formation professionnelle en France, et plus spécifiquement dans la région Occitanie.

 

 

Renforcer la diversité au sein des entreprises et l’inclusion des profils éloignés du numérique

L’objectif de cette formation est double. Elle permet, d’une part, d’assurer l’inclusion des publics sourds et malentendants au sein de la demande de formation au métier de Développeur Web en très fort essor ; mais aussi de répondre à la fois aux besoins de recrutement des entreprises en manque de talents et à leur démarche RSE.

Au travers de ce partenariat, Signes & Formations et WebForce3 réaffirment ensemble leur engagement envers l’inclusion des personnes en situation de handicap. Depuis 4 ans, Signes & Formations est en effet la seule école des métiers du numérique 100 % LSF en France, et accompagne ses apprenants dans leur insertion au sein d’entreprises de toutes tailles : GL Event, AKKA Technologies, WeSolv, agence Totem, etc.

Quant à WebForce3, le réseau de 50 écoles des métiers du numérique a intégré dès sa création une politique handicap inclusive et renforcée. En travaillant en synergie avec un écosystème d’experts, WebForce3 crée ainsi des sessions adaptées au handicap spécifique d’un public. Cette démarche lui permet de compter 15 % de personnes en situation de handicap dans son réseau d’apprenants, avec un résultat de 75 % de CDI en sortie de formation.