Colloque : Quel Contrat Social à l’heure de la révolution numérique et de la conversion écologique ?

Le lundi 19 octobre à 17h à distance se tiendra ce premier colloque organisé par la Fédération CINOV, dont notre président Alain Assouline est aussi le président du syndicat des TPE-PME du numérique CINOV Numérique. Face aux nouveaux enjeux de transition numérique et écologique, quelles implications des mutations en cours sur notre contrat social et quelles pistes pour construire un nouveau contrat social ?

 

Révolution numérique, révolution écologique, mais finalement révolution humaine !

A l’heure des grandes mobilités économiques, environnementales et écologiques… A l’heure des grands bouleversements climatiques, au moment où les métropoles deviennent de plus en plus des mégalopoles et où les territoires nécessitent une présence encore plus accrue…La Fédération CINOV regroupant les métiers de l’intelligence humaine initie une série de rencontres sur les façons de travailler, de se former, de renforcer la cohésion sociale et leurs conséquences sur les évolutions sociales et les modes de vies.

Ainsi plusieurs questions se posent :

  • Comment, à travers toute la modification des rapports et des relations sociales, sociétales, entre l’État, les corps intermédiaires, les individus, les salariés et les entreprises changent ?
  • Comment allons-nous permettre aux salariés, de pouvoir évoluer dans le champ qui est le leur, non plus là où ils se trouvent mais dans ceux qu’ils deviendront dans les métiers de demain ?

 

Le programme du colloque

La Fédération CINOV vous invite à venir réfléchir avec les économistes, les sociologues, les juristes et l’ensemble des autres acteurs de leur branche à ce que doit devenir le nouveau contrat social.

Le colloque sera diffusé en live streaming sur la chaîne Youtube de la Fédération CINOV !

 

17h00 : Introduction.

 

17h10 : Table-Ronde 1 : “Les implications des mutations en cours sur notre contrat social” : Quelles sont les différentes mutations en cours, quel est l’impact sur l’organisation du travail, notre société et plus largement nos modes de vie ?

Les intervenants :

  • Salima Benhamou – Économiste chez France Stratégie.
  • Jennyfer Chretien – Déléguée Générale de Renaissance Numérique.
  • Jean-Emmanuel Ray – Professeur de droit du travail à Paris 1 Sorbonne et à Science-Po.
  • François Hubault – Maître de conférence émérite à Université Paris 1 et Consultant-Chercheur Associé chez ATEMIS.

 

18h00 : La Table-Ronde 2  : “Quelles pistes pour construire un nouveau contrat social ?”

Notre contrat social se doit d’évoluer, de répondre aux exigences sociétales, sociales, économiques et environnementales. Comment construire ensemble ce nouveau contrat social au niveau d’une branche et plus largement ?

Les intervenants :

  • Boris Sirbey – Directeur de l’Institut Supérieur du Travail.
  • Florence Lefresne : Directrice Générale du Céreq (Centres d’études et des recherches sur les qualifications).
  • Alain Assouline : Président du syndicat CINOV Numérique et de WebForce3.

 

Bouton inscrivez-vous

DevTonDeck – un tournoi qui mêle Esport et softs skills pour favoriser l’employabilité

Pôle Emploi Ile-de-France en partenariat avec l’école WebForce3 Paris 18ème et l’agence expérientielle RH E-Corp Gaming lancent l’opération DevTonDeck à destination de jeunes demandeurs d’emploi. Une expérimentation menée par Pôle Emploi afin d’utiliser le phénomène e-sport et les softs skills comme levier d’accompagnement auprès de publics ciblés et favoriser leur retour à l’emploi en faisant fi du genre, du diplôme ou des origines des candidats, seul le jeu compte !

 

Les deux équipes finalistes – Concentration ultime !

DevTonDeck : un tournoi de e-sport ludique qui évalue les soft skills !

Initiée par la Ville de Paris, cette troisième expérimentation a eu lieu durant le mois de septembre 2020. Au travers d’une compétition DevTonDeck d’e-sport sur le jeu Magic the Gathering Arena, Pôle Emploi ainsi que leurs partenaires évalueront les compétences mobilisées par les joueurs et joueuses au travers de l’ensemble de leurs parties de jeux vidéos. Imaginez pouvoir prouver vos compétences en calcul mental en jouant au poker ou expliquer votre détermination professionnelle en sautant à l’élastique !

Stéphanie, co-fondatrice de Ecorp-gaming“Avant c’était une association, type club de e-sport de compétition comme sur Hearthstone. Il y a deux ans et demi, on a décidé de changer ça et d’associer le e-sport et les RH ainsi que les outils marque employeur. Il y a un rapport réel entre le jeu et les compétences : dans World of Warcraft, quand tu diriges une guilde, tu développes des compétences de management ! Tout cela permet aussi une analyse de l’adaptabilité des joueurs etc… On a trouvé les analystes en allant sur les communautés discord liées à Magic. Il y a beaucoup d’experts dans ces communautés.”

Le tournoi est ouvert à 48 joueurs et joueuses, demandeurs d’emploi ou en recherche d’une formation pour compléter leur projet professionnel. La meilleure équipe pourra intégrer gratuitement l’école WebForce3 Paris 18ème pour les formation Développeur Web et Web Mobile ou formation Développeur Unity (jeux vidéos, réalité virtuelle) ! Douze autres places seront attribuées aux joueurs et joueuses ayant montré des compétences essentielles aux métiers de développeur et ce, quels que soit leurs résultats lors de la compétition.

Les dates clés de la compétition :

  • Dates des inscriptions (recrutement via Discord) : du 24 Août au 5 Septembre 2020.
  • Dates des qualifications : les 9 et 10 Septembre 2020.
  • Date de la Finale : le 12 Septembre 2020.

 

 

Elles et ils témoignent : le tournoi vu par les candidats

Les participant·e·s étaient tou·te·s ravi·e·s durant le tournoi e-sport et la finale de DevTonDeck ! Tout le monde a été étonné de cette expérience à la croisée du numérique et de l’humain. Certains gagnants affirment déjà que ça va leur changer la vie !

 

Les gagnants de cette édition en pleine partie !

 

En reconversion professionnelle, ils ont pu identifier leurs compétences et réfléchir à leur projet

Cédric alias “Cocost” :

“Je souhaiterais devenir développeur web ! Actuellement, je suis chimiste, issu d’un DUT et BAC chimie. J’ai 35 ans et suis récemment papa d’une petite fille. J’ai passé 10 ans en production, ce qui m’obligeait à rester au bureau tard, pas l’idéal pour s’occuper d’un enfant. En tout cas, je suis très content de mon équipe !”

Guillaume, 34 ans :

“Je suis en reconversion professionnelle. J’étais professeur des écoles et je souhaiterais devenir développeur web, cette offre était donc une opportunité qui tombait à pic ! Le jeu Magic est ma passion depuis que j’ai 15 ans. J’ai beaucoup d’amis grâce à ce jeu génial et j’ai déjà joué de façon professionnelle lors de tournois internationaux à Berlin, à Nagoya puis à Cleveland pour le Mythic Championship !”

Yann, 34 ans :

“Je suis également en reconversion professionnelle et je joue à Magic depuis 1 an et demi. Le mail est parfaitement tombé ! Je trouve ça pertinent et intelligent de recruter par l’e-sport car il faut jouer en équipe, réfléchir et avoir de bonnes compétences. Je suis intéressé par la formation Développeur Web car je suis déjà dans le métier en autodidacte et en tant que salarié. La formation me permettra de perfectionner mes compétences dans le domaine et d’avoir une reconnaissance par le diplôme.”

 

Il veulent intégrer le monde du travail pour toucher concrètement aux enjeux de la réalité virtuelle et de la programmation de jeu vidéo

Mickael, 22 ans :

“J’ai commencé à jouer aux cartes Magic au moment où j’ai reçu le mail de Pôle Emploi. Je me suis d’abord entraîné avant de m’inscrire à DevTonDeck. Je suis intéressé par les formations Unity et Développeur Web. Avant, je voulais surtout être développeur web mais comme je souhaite travailler dans les jeux vidéo, je me suis dit que la formation Unity en alternance, c’était plus sympa ! Je voulais déjà faire une formation mais habituellement, elles sont beaucoup trop chères… J’ai trouvé l’idée d’un tournoi e-sport génial ! J’aime beaucoup le jeu et j’adore l’idée de recruter d’après les soft skills !”

Alexis, 30 ans :

“Je participe au tournoi e-sport DevTonDeck pour une reconversion professionnelle. J’ai longtemps été programmeur en autodidacte mais je trouve que sans objectif, c’est plus compliqué d’apprendre. Je souhaiterais plutôt être développeur web ! Je joue à Magic depuis 2015. J’ai trouvé la coïncidence impressionnante en recevant le mail de Pôle Emploi : associer le jeu Magic et la formation que je souhaitais !”

Nathael, 23 ans :

“J’ai entendu parler du tournoi par une amie qui m’a dit que c’était fait pour moi ! J’ai donc participé parce que je souhaite faire du développement web. Je trouve le concept génial et ça m’intéresse vraiment car je suis actuellement à l’école 42 mais ce n’est que de la programmation générale. Mon objectif est d’entrer le plus vite possible dans le monde du travail ! J’ai appris en autodidacte et j’ai déjà fait quelques sites web. Je trouve que les entretiens de motivation classique ne sont pas idéaux et adaptés à tous. Un mot de la fin ? J’ai été invaincue durant tout le tournoi !”

Atom, 26 ans :

“Je suis venu de Lille jusqu’à Paris pour le tournoi et je repars ce soir ! C’est aussi quelqu’un qui m’a dit qu’il y avait ce tournoi. J’avais entendu parler de WebForce3 mais je croyais que ce n’était que du Web. Je suis beaucoup plus intéressé par la formation Unity en tant qu’artiste et qui a fait une formation de character design à Roubaix. Je souhaite faire une formation en alternance car je trouve le concept super, ainsi que l’analyse des questions et l’organisation en général. Magic fait partie de ma vie depuis 2004, j’y joue surtout en vrai avec les cartes physiques.”

 

Yann : « Merci au feu du Dragon Dévastateur ! (la meilleur carte commune) »

 

WebForce3 Marseille participe à la 3e édition de la journée PAREN

Le 1er septembre 2020 et pour la troisième année consécutive, l’association Code4Marseille, dont est membre l’école WebForce3 Marseille, ouvre au grand public le PAREN (Programme d’Accompagnement au Retour à l’Emploi par le Numérique).

 

Un événement unique dans le numérique en PACA pour définir son projet professionnel

Véritable journée riche en contenus pour s’orienter et définir son projet professionnel, le Programme d’Accompagnement au Retour à l’Emploi par le Numérique (PAREN) est organisé avec le soutien du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Pôle Emploi PACA et La Mission Locale de Marseille. Vous avez-nous suivi sur les réseaux sociaux lors de notre participation au PAREN de 2019 ?

Le PAREN, mené par l’association Code4Marseille, permet à une dizaine de demandeur·se·s d’emploi et / ou bénéficiaires du RSA d’être formé·e·s gratuitement au métier de Développeur Web et Web Mobile dans une des 3 écoles partenaires de l’association dont WebForce3 Marseille,  mais aussi de bénéficier d’un solide réseau professionnel et d’un accompagnement pour intégrer rapidement le marché du travail.

 

Un programme riche en contenus et échanges

  • Présentation des écoles et des partenaires de Code4Marseille.
  • Jeux de réflexion.
  • Atelier de cohésion de groupes.
  • Serious Game.
  • Témoignages : dont notre alumni Cyrille qui a intégré la première édition du PAREN. Cette journée lui a permis d’être sélectionné pour suivre brillamment la formation Développeur Web et Web Mobile. Ancien manager dans la restauration, et après avoir travaillé dans plusieurs entreprises et continué de se former, Cyrille est consultant DevOps chez Atos !

 

Les apprenant·e·s qui intègrent une formation via la journée PAREN verront le Département des Bouches-du-Rhône financer entièrement leur formation !

Ecole Business Apps : un projet inclusif et partenarial de Microsoft France, Social Builder et WebForce3

Lancée le 2 septembre 2020, l’Ecole Business Apps a pour mission d’ouvrir l’accès au métier de Concepteur·rice Développeur·se d’Applications pour des publics en reconversion et demandeur·se·s d’emploi afin de favoriser l’employabilité de tou·te·s pour accompagner la transformation numérique des entreprises et les nouveaux enjeux des organisations.

 

Qu’est-ce que l’Ecole Business Apps ?

La première école inclusive et mixte pour concevoir des applications Métier pour les nouveaux enjeux des organisations.

Née d’un partenariat entre Microsoft France, Social Builder et WebForce3, l’Ecole Business Apps a pour objectif principal d’ouvrir l’accès à des métiers nouveaux pour des publics en reconversion. L’objectif est de répondre aux besoins en compétences et aux nouveaux enjeux Métiers dans les entreprises en pleine transformation numérique et organisationnelle.

 

Une diversité de profils pour une tech plus inclusive

L’ADN du projet se fonde sur la diversité et l’inclusion des profils dans le secteur du numérique pour contribuer à une tech plus inclusive et un environnement de travail sain et durable pour toutes et tous. L’augmentation du nombre de femmes dans l’écosystème numérique est également une ambition majeure !

L’école place ses valeurs d’inclusion et de mixité au cœur de ses pratiques en formant l’ensemble de l’écosystème (équipes pédagogiques, collaborateurs…) aux pratiques de travail inclusives. C’est la première formation mixte paritaire de Social Builder et WebForce3, accueillant une promotion d’apprenants de 50% de femmes et 50% d’hommes.

 

Découvrir l’école et candidater aux prochaines sessions

 

Un programme 100% professionnalisant avec des entreprises partenaires

 

La première session 100% femmes avec l’entreprise Avanade

6 mois de formation (pris en charge par Pôle Emploi), suivis de 12 mois de contrat de professionnalisation dans une entreprise partenaire de Microsoft. Suite à la validation des acquis et au passage du titre professionnel visé par l’Etat Bac+2, l’apprenant·e pourra se voir proposer une offre d’embauche en CDD/CDI.

 

Devenir Concepteur Développeur d’Applications

Le programme s’articule autour de deux piliers :

  • HUMAN skills : acquérir savoirs-être et posture professionnelle fondamentaux (notamment pour contribuer à une tech inclusive).
  • APPS skills : acquérir les fondamentaux techniques des métiers, ainsi que des fondamentaux en matière d’accessibilité et d’inclusion des applications. Sa pédagogie active et le mentorat par des professionnels placent l’apprenant au centre du dispositif, assurant ainsi une insertion socio-professionnelle réussie et durable.

Le programme a pour but d’apprendre à concevoir, analyser, paramétrer et coder des solutions informatiques et applicatives pour tout type d’entreprise, et devenir Concepteur Développeur d’Applications.

Au cours de la formation, les apprenant·e·s explorent également un ensemble de solutions d’applications Microsoft pour compléter leur culture métier et technique. Ces applications professionnelles intelligentes aident à gérer l’intégralité des ressources d’une entreprise et à obtenir de meilleurs résultats grâce à des informations prédictives générées par l’Intelligence Artificielle (IA).

 

Découvrir l’école et candidater aux prochaines sessions

JobTeaser – la plateforme qui vous accompagne vers l’emploi !

JobTeaser est une plateforme qui a été choisie par WebForce3 pour permettre aux alumni et apprenants de trouver des entreprises qui leur correspondent et postuler à des offres en stage, alternance ou CDI / CDD. Le réseau d’écoles WebForce3 rejoint la communauté JobTeaser pour offrir la meilleure expérience digitale d’accompagnement vers l’emploi !

 

JobTeaser : trouver le premier job qui correspond à chaque aspiration !

Adrien et Nicolas ont créé JobTeaser ensemble, après s’être retrouvés au hasard dans une même entreprise sans vraiment savoir ce qu’ils y feraient… Las de cette expérience peu enrichissante, ils ont donc créé JobTeaser avec pour comme objectif : ”accompagner les nouvelles générations pour les aider à mieux s’orienter, à se révéler et à s’accomplir professionnellement.”

Du coaching pour l’orientation professionnelle est également disponible via JobTeaser, ainsi qu’un contact direct avec des recruteurs d’entreprises qui font rêver. Des vidéos et podcasts pour mieux comprendre les entreprises, leurs métiers, leurs marchés et leurs attentes sont visionnables et peuvent aussi concrètement améliorer la préparation d’un entretien et le retour à l’emploi.

 

Des offres et contenus exclusifs pour les apprenants WebForce3

Sur ce site web, nos alumni et apprenant·e·s peuvent trouver des offres de stage, d’alternance, des CDI, CDD et même des opportunités à l’international ! Des offres de stage, d’alternance et d’emploi sont proposées par nos entreprises partenaires, en accès privé et seulement pour la communauté WebForce3. De même, des contenus privés tels que les jobdating et articles de blog sont partagés sur l’espace de l’école.

D’autres offres ouvertes au grand public, sérieuses et validées, sont déposées par des entreprises ambitieuses dans leur recrutement et souhaitant toucher un maximum de nouveaux talents en fin de formation.

WebForce3 intègre un fort accompagnement de ses alumni et apprenant·e·s pour un retour à l’emploi serein, efficace et durable. C’est pour cette raison que JobTeaser est un partenaire qui compte ! Lisez aussi l’article de WebForce3 qui liste 12 conseils pour trouver un emploi en alternance !

 

Les mots d’ordre de JobTeaser : Explorer, approfondir, postuler et s’épanouir

L’expérience digitale de recrutement et d’orientation professionnelle se fait en 4 grandes étapes :

  • Trouver sa voie : Un métier ou une entreprise, ça se choisit en fonction de soi. Parcours, débouchés, valeurs ou encore ambitions futures, rien ne doit être laissé au hasard.
  • Se préparer : Un entretien, ça se prépare, des compétences, ça se travaille !
  • Rencontrer : Trouver la bonne opportunité, c’est parfois difficile mais pas impossible
  • Réussir : Avec, JobTeaser, on vous accompagne dans et vers votre réussite professionnelle.

WebForce3 Toulouse participe au Festival La Mêlée Numérique

Du 28 septembre au 3 octobre 2020, La Mêlée organise son festival annuel La Mêlée Numérique au Quai des savoirs de Toulouse. Cette année, ce festival fête ses années 20 années d’existence en Occitanie, et a pour volonté, sur une semaine, de rassembler les professionnels de la région autour des enjeux de transformations numériques. Dans un monde qui se transforme à grande vitesse, et encore plus avec la crise du Covid 19, l’école WebForce3 Toulouse y participe activement en co-animant une table-ronde et un atelier pratique durant la journée de recrutement JobsTIC !

 

 

Rencontrez l’équipe de WebForce3 Toulouse lors de deux temps forts !

 

WebForce3 Toulouse participera à deux moments importants lors de ce festival du numérique :

  • Une table-ronde intitulée “La Formation Professionnelle, tout en distanciel ?” le vendredi 2 octobre à 10h au Quai des savoirs de Toulouse et également disponible en ligne.

Intervenants : la responsable pédagogique de la Région Occitanie Fatima Rafik, la directrice Enterprise Sales de OpenClassRooms Marine Mesnard, Catherine Epstein de CAPT’IN, Pascal Vanneau, formateur à l’AFPA et Elodie Charteau, directrice de WebForce3 Toulouse.

  • Un atelier pratique “Recrutez un apprenti déjà opérationnel ! Comprendre l’innovation pédagogique de l’alternance adaptée au métiers du numérique. Echanges sur l’accompagnement RH spécifique à ces métiers” le vendredi 2 octobre à 11h15.

Lors de cet atelier, WebForce3 Toulouse vous présente son innovation pédagogique unique pour ses formations en alternance en développement (web, mobile, jeux vidéos, réalité virtuelle…), des systèmes et réseaux, du webdesign et du marketing digital.”

 

 

 

Le Festival La Mêlée du Numérique – Un événement BtoB incontournable en Occitanie

 

Ce festival annuel autour des enjeux du numérique est l’un des plus anciens en France. La Mêlée est une association qui anime le secteur du numérique et rassemble ses nombreux acteurs sur l’ensemble de la Région Occitanie depuis 20 ans. Au cœur d’un écosystème particulièrement dynamique et mouvant, La Mêlée est un laboratoire d’idées et de projets, fédérant un réseau de plus de 600 adhérents et 20 000 professionnels, indépendants, startuppeurs, chercheurs, investisseurs, étudiants et curieux, ayant pour dénominateur commun le digital et l’innovation.

Cet événement se déroule sur sept jours, dont un week-end ouvert au public. Les professionnels s’y rencontrent et s’interrogent sur de nombreuses thématiques autour du digital.

La semaine est découpée en une vingtaine de thématiques touchant des publics variées : des startups aux grands groupes, de la PME à la collectivité, du décideur au salarié. Chaque thématique est animée par des tables rondes, des ateliers et des conférences. Des rencontres networking alliant créativité et convivialité ont également lieu.

 

En 2019, La Mêlée Numérique c’était :

Un festival avec un off au Village By CA à l’hôtel du département et à Digital campus. Trois journées supplémentaires et six nouveaux thèmes :

  • Le numérique en commun. 
  • Foodtech.
  • Social Media.
  • E-santé.
  • Innovation et Financement.
  • Le E-sport.

Ainsi que 10 000 visiteurs, 120 conférences autour de 23 thématiques, des animations, des soirées…

 

Les apprenants de WebForce3 participent au Jobdating Alternance organisé par l’OPCO Atlas

Du 21 septembre au 09 octobre, l’OPCO ATLAS lance un jobdating virtuel de l’alternance. Acteur clé du développement de compétences professionnelles dans de nombreux secteurs, dont le numérique, WebForce3 soutient l’initiative. Plus de 135 entreprises recrutent des alternants dans les métiers du numérique. Les apprenants des écoles WebForce3 seront présents pour passer des entretiens, networker et décrocher le job de leur rêve !

 

Atlas de l’alternance 2020 : un jobdating virtuel dédié au #numérique pour le recrutement de vos alternants

Afin de renforcer la mise en relation entre les entreprises et les candidats motivés, Atlas organise pour la première fois, du 21 septembre au 9 octobre, un salon virtuel dédié au recrutement en alternance en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. En effet, l’Opco Atlas accompagne les entreprises de son périmètre dans le recrutement de leurs talents en alternance. L’occasion pour les 138 entreprises déjà inscrites de rencontrer des apprenants de WebForce3 dans les métiers du numérique à fort potentiel :

Près d’un mois d’échanges pour un maximum de rencontres ! Les entreprises pourront grâce à un outil clé main, rechercher le profil adapté, proposer directement un rendez-vous en visio et assurer le suivi des candidatures.

Les apprenants de WebForce3 bénéficieront également de sessions de préparation “Comment mener un entretien de recrutement en visio ?” pour maximiser leurs chances de se démarquer lors des rencontres entreprises.

 

 

Comment se déroule le job dating virtuel ?

#1 Préparation des rencontres

Les apprenants WebForce3 en recherche de contrat d’alternance sont pré-sélectionnés finement sur les métiers du numérique en tension de recrutement. Ils sont informés du dispositif et de l’organisation du job dating.

 

#2 Planification des entretiens

Les candidats consultent les offres et s’informent sur votre entreprise grâce à votre fiche dédiée. Ils sollicitent ensuite des rendez-vous en fonction de votre préférence. Un dashboard vous permet de suivre leurs candidatures.

 

#3 Entretien professionnel à distance

Des brefs créneaux de jobdating (15 ou 30’) vous sont proposés pour rencontrer les candidats en visio ou par téléphone.

 

#4 Deuxième entretien professionnel et signature du contrat

L’école WebForce3 du candidat ainsi que l’Opco Atlas vous accompagne dans vos démarches de recrutement et vos démarches administratives.

 

Atlas : un opérateur de compétences, votre partenaire de l’alternance et de votre développement

ATLAS est l’opérateur de compétences des entreprises et salariés de 15 branches professionnelles issues des services financiers, des assurances et du conseil. Il est né de la Loi pour la Liberté de Choisir son Avenir Professionnel qui transforme en profondeur l’organisation de la formation professionnelle.

Les missions de Atlas consistent à :

  • Financer les contrats d’apprentissage et de professionnalisation.
  • Soutenir les branches professionnelles de leur filière économique dans :
    • La mise en place de la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC).
    • Les prises en charge des contrats d’apprentissage et de professionnalisation.
    • La construction des référentiels des certifications professionnelles.
  • Accompagner les TPE et PME dans la définition de leurs besoins de formation.
  • Mieux informer sur la formation professionnelle.

 

Vous souhaitez recruter directement des candidats chez WebForce3 ?

Contactez notre service de relations entreprises à entreprises@wf3.fr 

Aides exceptionnelles à l’embauche d’apprentis – Les mesures du plan  » 1 jeune 1 solution « 

Le plan « 1 jeune 1 solution », entré en vigueur il y a quelques jours, vous permet d’obtenir des aides exceptionnelles si vous embauchez un alternant entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Cela concerne la première année de son alternance, et ce coup de pouce est conditionné à différents points. De même, le salaire versé n’est pas le même selon les situations.

 

Un objectif : faciliter l’entrée dans la vie professionnelle

Le 23 juillet 2020, dans le cadre du plan de relance de l’apprentissage, le dispositif #1jeune1solution a été présenté par Jean Castex, Premier ministre. Avec une enveloppe de 6,5 milliards d’euros (trois fois plus que les moyens destinés à l’emploi des jeunes des autres années), ce plan vise à accompagner les jeunes dans leur employabilité après la crise sanitaire lié à la pandémie et soutenir le développement des entreprises. 

Ce plan s’axe autour de trois points :

  • Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle
  • Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et métiers d’avenir
  • Accompagner 300 000 jeunes éloignés de l’emploi en construisant des parcours d’insertion sur mesure

 

Pour les entreprises : une aide qui couvre 80 % à 100 % du salaire de l’apprenti de moins de 26 ans la première année

 

Jusqu’à 8 000 euros d’aides à l’embauche sous conditions

 

La mesure phare de ce plan est bien sûr l’aide financière proposée aux entreprises. Pour tout contrat conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, une aide exceptionnelle sera versée aux employeurs (entreprises et associations) pendant la première année de contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Cela concerne les contrats servant à préparer un diplôme ou un titre allant jusqu’au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles (Master, diplôme d’ingénieur…). Les salariés de moins de 30 ans sont concernés, de même que les CQP et les contrats de professionnalisation expérimentaux.

 

A qui s’applique ces aides ?

 

Cette aide s’applique pour tous les apprentis préparant un diplôme de niveau master (niveau 7) ou inférieur dont le contrat est conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Cette aide est aussi valable pour les jeunes de moins de 30 ans en contrat de professionnalisation.

Avec cette aide, le salaire des apprentis de moins de 21 ans embauchés en apprentissage est intégralement financé. Au-delà de 21 ans et jusqu’à 25 ans révolus, le reste à charge pour vous est d’environ 150 € par mois.

 

Pour quelles entreprises ?

 

Toutes les entreprises qui recrutent un apprenti préparant un diplôme de niveau master maximum entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 peuvent bénéficier de cette aide, sous conditions pour les entreprises de plus de 250 salariés.  Cette aide exceptionnelle se substitue à l’aide unique, dont bénéficient les entreprises de moins de 250 salariés embauchant un apprenti de niveau CAP à Bac (Bac +2 pour l’Outre-mer) dont le plafond est fixé à 4 125 €, pour la première année de contrat. L’aide unique reprend ensuite pour les années suivantes du contrat.

 

WebForce3 vous accompagne dans vos démarches.

Contactez notre service de relations entreprise et via entreprises@wf3.fr

 

 

Un allongement du délai d’accueil

 

En complément de cette aide, un dispositif dérogatoire a été mis en place pour permettre aux jeunes d’être accueillis en CFA jusqu’à 6 mois après le début du cycle de formation, sans contrat d’apprentissage. Cela concerne les entrées en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, et cela devrait permettre aux jeunes de trouver plus facilement un contrat.

Elizabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, sa déclaré à propos de ce plan : « L’alternance est une solution, qui a déjà séduit de nombreux jeunes et de nombreux employeurs, et que nous souhaitons encourager. Avec ces mesures, l’Etat prend en charge la quasi-totalité du coût de l’embauche d’un apprenti la première année. Nous espérons donc que les entreprises maintiendront voire augmenteront leurs objectifs de recrutement d’apprentis et de jeunes en contrat de professionnalisation pour cette année ».

 

L’apprentissage, une opportunité pour votre entreprise

 

Former un apprenti, c’est faire grandir son entreprise.

  1. Formez un futur collaborateur en transmettant les savoir-faire spécifiques de votre entreprise.
  2. Insuffler de l’innovation et de nouvelles compétences dans vos pratiques et vos activités
  3. Embaucher sans avoir peur de se tromper. Vous avez de 6 mois à 3 ans pour former votre jeune collaborateur. L’apprentissage offre également 45 jours pendant lesquels le contrat peut être rompu sans motif.
  4. Bénéficiez d’aides pour recruter : exonération totale ou partielle de cotisations sociales, aides à l’embauche, déduction fiscale et de la taxe d’apprentissage.

Les aides à l’embauche de talents hors contrat en apprentissage

 

  • Le salarié doit être âgé de moins de 26 ans, embauché en CDI ou en CDD d’une durée d’au moins trois mois.
  • La rémunération est inférieure ou égale à 2 fois le montant horaire du SMIC.
  • La date de conclusion du contrat est comprise entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.
  • L’employeur ne bénéficie pas d’une autre aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi versée au titre du salarié concerné.
  • L’employeur n’a pas procédé, depuis le 1er janvier 2020, à un licenciement pour motif économique sur le poste concerné par l’aide.
  • Le salarié n’a pas appartenu aux effectifs de l’employeur à compter du 1er août 2020 au titre d’un contrat n’ayant pas ouvert droit au bénéfice de l’aide.
  • Le salarié est maintenu dans les effectifs de l’employeur pendant au moins 3 mois à compter du premier jour d’exécution du contrat.
  • L’employeur est à jour de ses obligations déclaratives et de paiement à l’égard de l’administration fiscale et des organismes de recouvrement des cotisations et des contributions de sécurité sociale ou d’assurance chômage.

 

La demande doit être adressée par l’employeur à l’Agence de services et de paiement dans un délai maximum de quatre mois suivant la date de début d’exécution du contrat. La plateforme de téléservice sera ouverte à partir du 1er octobre 2020.

 

WebForce3 vous accompagne dans vos démarches.

Contactez notre service de relations entreprise et via entreprises@wf3.fr

 

Oui, il est possible de se former tout en continuant sa recherche de contrat d’apprentissage !

Jusqu’en décembre 2020, la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel permet aux jeunes de 16 à 29 ans révolus de débuter une formation en alternance sans avoir trouvé d’employeur. Ce nouveau dispositif d’accueil d’apprenti permet de se former pendant six mois avant de trouver une entreprise. L’école WebForce3 permet à ses candidats de se former tout en continuant à être accompagné pour signer un contrat d’apprentissage en entreprise !

 

Formation en alternance sans entreprise : la FAQ que vous attendez tous.tes

 

Commencer une formation en apprentissage sans contrat c’est possible

 

La Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel permet aux jeunes de 16 à 29 ans révolus de débuter une formation en alternance sans avoir trouvé d’employeur.

Ce nouveau dispositif vous permet de suivre gratuitement la formation pendant 6 mois maximum tout en continuant à chercher activement une entreprise.

 

Principe de la formation en apprentissage sans contrat d’entreprise

 

Toute personne âgée de 16 à 29 ans révolus peut, à sa demande, débuter un cycle de formation en apprentissage dans la limite d’une durée de six mois.

 

 

Comment en bénéficier ? et quelles formations sont concernées ?

 

Vous avez l’âge requis ? Vous avez passé et réussi nos tests de niveau suite à une réunion d’information ? Une simple demande à votre école et après un entretien vous intégrez la formation ! Votre seul engagement : rechercher activement une entreprise.

 

Liste des formations concernées :

 

Qui finance ?

 

Le coût de la formation est pris en charge par l’Etat et l’OPCO. Ce dispositif est donc gratuit pour vous. Le coût de la formation, habituellement pris en charge par l’employeur, est pris en charge par par l’Etat par l’intermédiaire d’un des Opérateurs de compétences (OPCO). WebForce3 s’occupe de toutes les démarches.

 

 Quel est mon statut durant cette période sans entreprise ?

 

Les apprenant.e.s ont le statut de stagiaire de la formation continue sans que cela ne puisse déclencher de droit/allocation. Cependant, la Direccte précise que le maintien des droits déjà acquis n’est pas incompatible et que vous pouvez continuer de percevoir vos allocations (Pôle Emploi, garantie jeune etc…). Vous bénéficiez également d’un régime de sécurité sociale et d’assurances.

 

Comment suis je accompagné pour trouver une entreprise ?

 

Si vous intégrez nos formations en apprentissage sans entreprise, vous serez accompagné tout au long de votre parcours pour trouver un contrat par votre référent chargé de l’accompagnement vers l’emploi au sein de votre école.

 

Dès votre admission au sein de l’école WebForce3, vous aurez accès à des ateliers de coaching « Techniques de Recherche d’Emploi » et de « développement de soft skills » : comment passer un entretien en entreprise, comment faire son CV, présenter son portfolio, présenter son parcours, renforcer sa posture professionnelle en milieu de travail, assimiler les compétences relationnelles recherchées, comprendre les codes et la culture des entreprises.

La formation est également rythmée par des job dating lors d’événements physiques ou en ligne, afin de passer des entretiens avec des entreprises en recherche active.

Pour trouver un contrat d’alternance, nous mettons à votre disposition l’accès à un job board (plateforme carrières) pour rechercher des offres d’emploi proposées par nos entreprises partenaires et des entreprises externes recherchant activement de nouveaux talents.

 

Une hésitation sur votre orientation ? Pensez à notre dispositif Fabrik ton parcours

 

Si vous souhaitez découvrir nos métiers ou affiner votre projet professionnel, intégrez notre dispositif de prépa-apprentissage « Fabrik ton parcours ». Cet accompagnement se fait par des actions permettant le développement des connaissances et compétences en cohérence avec le projet professionnel. Ces actions sont accessibles en amont d’un contrat d’apprentissage.