WebForce3 s’associe au projet EdoJobs Online Academy pour former 3 000 jeunes au Nigéria

La crise sanitaire pousse la formation à évoluer. La formation en blended-learning devient clé pour acquérir des compétences facilement et à son rythme, surtout dans les pays de l’Afrique où l’usage du mobile est majeur dans son ouverture sur le monde et l’apprentissage. Teach on Mars, LAFAAAC, WebForce3 et SUMMVIEW se regroupent pour lancer une offre de formation hybride aux métiers des industries créatives, adaptée aux besoins et contraintes des pays en développement. S’appuyant sur les expertises et compétences complémentaires des 4 entreprises en matière d’innovation technologique et pédagogique, cette offre sera proposée en priorité à 3 000 demandeurs d’emploi de l’État d’Edo au Nigéria, dans le cadre d’un partenariat avec EdoJobs, le Pôle Emploi local, et d’un projet pilote : « EdoJobs Online Academy ».

     

 

 

WebForce3 délivre la technologie de son LMS “WebForceLIFE” pour créer “EdoJobs Online Academy”

La pédagogie de WebForce3 est fondée sur le principe du blended-learning. La technologie de la plateforme pédagogique de WebForce3 se met au service d’autres projets de montée en compétences.

Le projet répond aux besoins exprimés par EdoJobs, qui disposera d’une plateforme de formation en ligne « EdoJobs Online Academy », qui répond parfaitement à ces besoins de montée en compétence et de formations dans le secteur des industries créatives. Au cours d’une phase pilote, c’est plus de 3 000 apprenants qui seront accompagnés dans le cadre de ce projet. Les formations seront basées sur le meilleur de l’expertise pédagogique et technique française, adaptée avec des partenaires au Nigéria – en particulier le groupe média Wazobia, qui édite parmi les principales chaînes TV et radio du pays.

Alain Assouline, président de WebForce3, en charge du déploiement de la plateforme digitale de formation du projet : « Depuis 7 ans, WebForce3 a formé plus de 6 000 apprenants en France en construisant un modèle de formations innovant mêlant présentiel, téléprésentiel et online, avec le soutien de notre plateforme numérique WebForceLIFE qui a vocation d’accompagner les apprenants avant, pendant et après leur parcours de formation. Nous apporterons cette expérience et cette plateforme au consortium du projet EdoJobs Online Academy, qui confirme la poursuite de notre engagement à l’international. »

 

Le blended-learning comme accélérateur et catalyseur du développement en Afrique

La crise sanitaire a mis en lumière la nécessité de repenser les manières d’apprendre et de se former ainsi que la pertinence des dispositifs d’apprentissage mixte dits de « blended learning » : en présentiel et téléprésentiel, sur ordinateur ou sur mobile. Une réalité d’autant plus forte pour les pays en développement, en particulier en Afrique subsaharienne, où le besoin de formation est énorme (l’âge médian est d’environ 20 ans et les jeunes accèdent peu à la formation) et l’offre limitée (notamment pour des questions d’infrastructures).

Le Nigéria est la première économie du continent Africain. Ce pays est dynamique. Il s’appuie sur une industrie créative très forte (illustrée par Nollywood, 2ème producteur mondial de films). Sa population jeune et malgré tout très touchée par le chômage. Au cours de la simple phase pilote, c’est plus de 3 000 apprenant·e·s qui seront accompagné·e·s dans le cadre de ce projet.

C’est dans ce contexte que 4 acteurs français de la EdTech et du web – LAFAAAC, Teach on Mars, SUMMVIEW et WebForce3 – ont décidé de se regrouper pour développer une plateforme innovante de blended learning.

Le projet est financé en partie par un soutien du Ministère de l’Economie et des Finances, dans le cadre de l’aide française au développement et de soutien à l’export (FASEP). Il a pour ambition de favoriser à la fois l’employabilité des jeunes apprenants au Nigéria, tout en promouvant l’expertise française en termes de formation. Le projet aura des effets d’entraînement positif sur les filières des ICC (Industries Culturelles et Créatives) et de la EdTech en France, en tant qu’accélérateur et catalyseur de leur développement en Afrique. C’est à ce titre qu’une quinzaine de sociétés françaises sont parties prenantes du projet dans le cadre d’un Club des Partenaires, qui réunit notamment Canal+, Edinovo, la Fémis, l’INA, l’Ecole Ferrandi, Skillsday ou Tourism Academy.

 

Une expertise pédagogique et technologique en partenariat avec l’équivalent de Pôle Emploi pour l’Etat d’Edo : “EdoJobs”

Cette plateforme, destinée dans un premier temps aux pays en développement, sera testée dans le cadre d’un pilote réalisé au Nigéria en partenariat avec l’équivalent de Pôle Emploi pour l’Etat d’Edo. Le projet porté par le consortium français consiste à développer et tester au Nigéria un service et une offre de formation hybrides aux métiers de l’audiovisuel (réalisation et montage), la musique et l’entrepreneuriat culturel. En particulier, une plateforme digitale complète mêlant l’expertise technique et technologique de Teach on Mars, SUMMVIEW et WebForce3 sera déployée. Elle sera alimentée en contenus de formations par LAFAAAC.

 

Un projet d’évaluation de l’impact social et de montée en compétences

Vincent Desnot, CEO de Teach on Mars, leader du consortium qui édite la plateforme de formation digitale : « Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’être partenaire d’EdoJobs, le Pôle Emploi nigérian. Nos solutions logicielles ont vocation à aider quotidiennement les demandeurs d’emplois dans leur volonté de reconversion ou de montée en compétence. Le Nigéria est l’un des pays d’Afrique les plus en pointe en matière d’internet mobile et nous pensons que notre solution optimisée pour un usage smartphone correspondra particulièrement aux usages d’une population très en demande de formation. Ce projet innovant donnera peut-être des idées au Pôle Emploi français. »

Olivier Pascal, co-fondateur et directeur de LAFAAAC : « Ce projet nous permet de valider une première étape de notre développement sur le continent africain : en amont il nous permet de fédérer les forces vives qui sont aujourd’hui réunies autour de cette plateforme, en France comme au Nigéria, dans le public comme dans le privé. En aval, cette plateforme nous permet de déployer notre modèle pédagogique à grande échelle, d’en évaluer l’impact social, mais aussi de faire rayonner l’expertise française et d’avoir un effet d’entraînement sur les filières de la EdTech et de la culture. Nous avons hâte de travailler avec EdoJobs, pour que cette plateforme soit un véritable catalyseur et accélérateur de leurs projets et des nôtres.»

Denis Pagnac, fondateur de SUMMVIEW : « Lorsque SUMMVIEW a déployé sa plateforme multiservices de distribution de contenus en et pour l’Afrique, l’ambition était d’adresser la triple thématique Formation, Information et Divertissement. Jusqu’à présent, nous avions pu répondre aux volets Information et Divertissement. Nous nous réjouissons que ce projet de formation au Nigéria nous permette de répondre à ce troisième objectif, démontrant la pertinence de l’implantation de nos infrastructures au Nigéria.»

 

Source image : Financial Afrik

[Webinar] Recruter des développeur·se·s web en alternance ? Témoignages, enjeux et solutions

Le partenariat de WebForce3 et Generation France va permettre de former et de placer en entreprise plus de 200 jeunes talents au métier de Développeur·se Web Full Stack en alternance. Participez au webinar du mardi 26 janvier de 17h30 à 18h30 ! Réflexions et retours d’expériences d’entreprises et d’experts.

 

 

Quels intérêts de ce nouveau mode de recrutement ? Quels enjeux RH et RSE ? Et quels impacts sur la performance de l’entreprise ?

L’équation Alternance et métiers de la programmation, c’est nouveau et efficace ! Nous détaillerons ensemble de multiples sujets : l’état du marché de l’emploi, le potentiel de la jeune génération, les besoins en compétences et nouveaux enjeux métiers, culture et recrutement, diversité et mixité des équipes, RSE et marque employeur, solutions d’accompagnement et de financement…

Lors de ce webinar “L’alternance : un choix de recrutement efficace pour le développement web ? Enjeux, solutions et témoignages”, WebForce3 et Generation France vous proposent des échanges, réflexions et solutions autour des enjeux de recrutement dans le développement web.

L’alternance est une voie d’excellence pour les métiers du numérique. Elle permet de se former techniquement au métier tout en mettant ses soft skills au service de la culture et de l’activité de l’entreprise.

 

 

Avec des acteurs de la Tech, de la formation et du recrutement

Participez donc à ce webinar qui vous permettra d’entendre et comprendre les entreprises et les experts suivants :

Modéré par : Meryem Belqziz, CEO à Generation France.

  • Damien Cavaillès, membre de la délégation régionale Syntec Hauts-de-France, chef d’entreprise et fondateur de WeLoveDevs
  • Maureen Halgrin, Team Lead Talent Advocates à talent.io
  • Jaafar Elalamy, CTO à Adriver
  • Souad Boutegrabet, Fondatrice à Les Descodeuses
  • Alain Assouline, Président de WebForce3 et président du syndicat CINOV Numérique
  • Ralida de Barros, Conseillère à l’Emploi, Service dédié aux entreprises à Pôle Emploi
  • Benoit Dorleans, low-code and application platform Sales Manager à Microsoft France.

 

 

WebForce3 et Generation France lancent une formation unique de Développeur·se Full Stack en alternance

En ce début d’année 2021, WebForce3 est heureux d’annoncer un nouveau partenariat avec l’ONG Generation France afin de former en alternance plus de 200 jeunes éloignés de l’emploi. La crise sanitaire a marqué un taux de chômage record chez les moins de 30 ans. WebForce3 et Generation France s’allient donc pour préserver l’emploi des jeunes et répondre aux besoins de l’entreprise post-covid.

 

Une formation unique en développement full stack en contrat d’apprentissage

Proposée en contrat d’apprentissage aux talents de moins de 30 ans, cette nouvelle formation Développeur·se Full Stack vise à former 210 jeunes sans activité académique et/ou professionnelle sur une période de 16 mois. Ce programme leur permettra ainsi d’acquérir les compétences techniques et comportementales nécessaires à leur futur poste de développeur web full stack. Les premières sessions, en présentiel et téléprésentiel, débuteront en février 2021 en région Ile-de-France.

Les avantages de la formation pour nos talents :

  • Une formation sur-mesure avec un programme complet d’enseignements techniques, de mentorat et d’accompagnement au recrutement et à l’embauche ;
  • Des ateliers ludiques et interactifs pour acquérir les compétences techniques et soft skills dont les talents auront besoin dans leur futur poste ;
  • Un accompagnement par un·e mentor qui donnera des conseils personnalisés pour se développer et aidera à trouver votre contrat d’alternance ;
  • Des job datings lors desquels des entreprises pourront rencontrer et recruter des talents en alternance.

Meryem Belqziz, CEO de Generation France ajoute que « depuis la création de la branche française de Generation en 2018, nous développons des projets de formation et d’insertion professionnelle de publics vulnérables, jusqu’ici principalement dans les métiers de la relation client. Lorsque nous avons identifié le fort potentiel en termes d’emploi du métier de développeur full stack, nous avons souhaité travailler à la création de cette formation avec un organisme expérimenté et partageant les mêmes valeurs. WebForce3 répondait parfaitement à ces critères. »

 

Participez à notre webinar

L’alternance : un choix de recrutement efficace pour le développement web ?

Enjeux, solutions et témoignages

 

 

37 000 postes à pourvoir. Les jeunes à la rescousse de l’entreprise post-Covid

Alain Assouline, président et fondateur de WebForce3, assure que la « génération Covid-19 » ne doit pas devenir une génération perdue. Depuis le début de la crise sanitaire, les entreprises ont connu de profonds bouleversements. Dans un premier temps, ils ont principalement été subis : confinement, fermetures, interdictions, gestes barrières. Puis les entreprises ont évolué pour surmonter les difficultés, trouver des solutions et poursuivre leur activité – de par leur secteur d’activité, mais aussi leur maturité en termes de digitalisation ou leur agilité pour l’atteindre en un temps record.

Alain Assouline précise que « Webforce3 et Generation France vont travailler main dans la main sur la chaîne de valeur pour apporter la meilleure expérience d’apprentissage possible aux apprenants. Et en la matière, nous sommes tout à fait complémentaires. Generation France va en effet se concentrer sur l’accompagnement des apprenants, le développement de leurs soft skills et leur placement en entreprise ; là où WebForce3 apportera son expertise sur la pédagogie active et en blended-learning avec des formateurs professionnels engagés. »

L’adaptabilité est en effet le principal atout de la jeune génération. Elle qui a grandi dans la culture du  » Do It Yourself  » dispose de l’autonomie et de l’envie pour résoudre efficacement les problèmes. Et dans un environnement propice, où ils se sentent utiles et concertés, les jeunes savent être force de proposition et source de dynamisme pour faire avancer les choses. Nous devons leur faire confiance et faciliter leurs premiers pas dans le marché de l’emploi.

 

Créer un impact social tout en soutenant les entreprises

Génération France et WebForce3 partagent la même volonté de créer un impact social en accompagnant l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté, avec un focus fort sur le mentorat, les soft skills et l’accompagnement des apprenants vers l’emploi. Ce projet partenarial a aussi pour but de répondre au manque de talents qualifiés, là où 37 000 emplois en développement full stack sont encore à pourvoir depuis 2019.

Entreprise de l’économie sociale et solidaire, la diversité des apprenant·e·s au sein des écoles WeForce3 constitue une valeur essentielle pour participer à une société numérique qui soit inclusive, éthique et durable. Dans un monde où métiers et technologies évoluent fortement, la mission de WebForce3 est de permettre à toute personne de se former rapidement pour acquérir de nouvelles compétences tout au long de son parcours professionnel, et ainsi accéder, se maintenir ou encore changer d’emploi.

Generation France quant à elle est une association à but non lucratif qui vise à transformer le système, depuis la formation jusqu’à l’emploi, pour former et soutenir l’insertion de personnes éloignées de l’emploi vers des opportunités de carrières qui changent leur vie et leur seraient autrement inaccessibles.

 

Quel est le rythme de la formation ?

Afin de faciliter encore l’accès à l’emploi et sur le long terme et une meilleure insertion socio-professionnelle, cette formation s’effectue en alternance. Après une première semaine d’accompagnement vers l’emploi et la signature de leur contrat, les alternants vont suivre trois mois de formation avant de se lancer dans le grand bain de l’entreprise pendant 12 mois. Ce système permet à toutes et tous d’acquérir à la fois les compétences techniques nécessaires à la programmation web en full-stack et les compétences relationnelles (soft skills) qui permettent une intégration réussie dans l’entreprise.

  1. Deux semaines : « la semaine 0 » en présentiel, qui prépare les apprenant·e·s au job dating, suivi d’une semaine d’accompagnement à la recherche d’alternance et au recrutement de candidat·e·s.
  2. Bootcamp : 3 mois de formation intensive.
  3. Alternance : 12 mois d’alternance (une semaine par mois en école).