WebForce3 participe au Forum sur la Gouvernance de l’Internet France 2020

Événement phare du numérique, l’édition 2020 du Forum sur la Gouvernance de l’Internet France a lieu le 27 octobre 2020 et se déroulera en ligne. Il abordera les questions centrales de la gouvernance d’internet, dont certaines ont été mis en exergue par la crise sanitaire.

Cet événement est porté notamment par Nicolas Chagny, directeur général de WebForce3, président de l’Internet Society France et co-président du comité d’organisation du Forum.

 

Le FGI France, qu’est-ce que c’est ?

Un espace de dialogue innovant, expert et ouvert.

Institué par le Sommet Mondial sur la Société de l’Information, le FGI France est un espace de dialogue innovant, rassemblant des représentants des États, des entreprises, des acteurs techniques et de la société civile. Jennyfer Chrétien (Renaissance Numérique) et Lucien Castex (Afnic) sont chargés de coordonner la programmation de cette édition 2020 du FGI France.

 

Le mandat général donné par le SMSI pour le Forum concerne :

  • La politique publique globale au niveau local et intergouvernemental en relation avec la gouvernance de l’internet et la neutralité des réseaux.
  • L’utilisation des compétences des parties universitaires, scientifiques et techniques.
  • La réduction de la fracture numérique et l’élargissement des possibilités d’accès à l’Internet dans les pays en développement.
  • L’utilisation des principes du SMSI.
  • La publication de ses travaux.

 

À leurs côtés se trouvent les membres du comité d’organisation du FGI France : Antoine Allard (Cap Digital), Alain Assouline (WebForce3, CINOV Numérique), Charles-Pierre Astolfi (Conseil National du Numérique), Sébastien Bachollet (Icann At-Large / Afnic), Philippe Batreau (Epistrophe), Michel Baujard (CFS+), Laurent Bloch (Chercheur Cyberstratégie), Pierre Bonis (Afnic), Nicolas Chagny (Internet Society France, WebForce3), Françoise Colaitis (Cap Digital), Didier Guével (Université Paris 13), Francesca Musiani (CNRS), Corinne Pulicani (Next Day!), Samih Souissi (Arcep) et Salwa Toko (Conseil National du Numérique).

 

Au Programme du FGI France 2020

 

 

9h – 9h15 : Introduction par Marylou Le Roy (Conseil National du Numérique) et Nicolas Chagny (Internet Society France)

“ La question de la gouvernance d’Internet irradie dans toutes les sphères de la société, la Covid-19 a amplifié l’impact du numérique sur notre société. Le FGI France et ses participants ont plus que jamais la mission d’être force de réflexion et de proposition pour une meilleure gouvernance d’Internet.” Nicolas Chagny, directeur général de WebForce3, président de l’Internet Society France et co-président du comité d’organisation du Forum.

 

9h15 – 10h45 :  “Gouverner l’Internet à l’ère de la polarisation”

Le mardi 27 octobre à 9h a lieu une plénière en ligne avec comme thème “Gouverner l’Internet à l’ère de la polarisation.”

Polarisation géopolitique, polarisation de l’opinion, Internet est entré dans une ère de risques de fracturation, entre nations, entre populations et entre réseaux. Si ces échelles semblent éloignées, elles sont pourtant en résonance directe, en témoigne la cristallisation du débat politique et sociétal autour de la 5G en France et dans le monde.

Alors que la crise sanitaire montre avec une vive acuité le rôle central d’internet dans la société, cette fragmentation est-elle inéluctable ? Quels risques fait-elle courir aux utilisateurs ? Peut-on imaginer de nouvelles formes de gouvernance d’Internet qui, sans imposer le consensus au risque d’aseptiser cette dernière, permettent à chaque partie prenante d’être entendue et à Internet de progresser tout en conserver l’esprit de ses pionniers ?

 

Les intervenants :

  • Nnenna Nwakanma, Chief Web Advocate, Web Foundation.
  • Henri Verdier, Ambassadeur de France pour le numérique.
  • Serge Abiteboul, directeur de recherche à l’Inria, membre du Collège de l’ARCEP.
  • Christiane Féral-Schuhl, avocate, Ancien Bâtonnier de Paris, Présidente du Conseil National des Barreaux.

 

Les responsables modération :

  • Jennyfer Chrétien, Déléguée générale de Renaissance numérique.
  • Lucien Castex, Représentant pour les affaires publiques, AFNIC, co-président du comité d’organisation du FGI France.

 

Nicolas Chagny, président de l’Internet Society France et co-président du comité d’organisation multi-parties prenantes du Forum qui introduit la journée avec Marylou Le Roy du Conseil National du Numérique :

“La question de la gouvernance d’Internet irradie dans toutes les sphères de la société, la Covid-19 a amplifié l’impact du numérique sur notre société. Le FGI France et ses participants ont plus que jamais la mission d’être force de réflexion et de proposition pour une meilleure gouvernance d’Internet.”

 

10h45 – 11h : Conclusion de la matinée par Cédric O

 

14h – 15h30 : Forum Afnic pour un Internet de Confiance

 

Atelier « Abus : Qui est responsable de quoi ? »

Après un rappel du cadre juridique et réglementaire par le service juridique de l’Afnic, cet atelier sera le lieu d’échanges sur l’identification de la chaîne de responsabilité dans le cadre des abus. Qui est (devrait être) responsable de quoi ? Quels sont les aspects qui mériteraient d’être clarifiés ?

 

 

Participez aux six prochains ateliers de l’Avenir Numérique

  • Territoires et numérique – mardi 1er décembre 2020.
  • Les nouvelles fragilités numérique – mardi 2 février 2021
  • Transition numérique, défi écologique – mardi 2 mars 2021
  • Technologies internet et résilience – mardi 06 avril 2021
  • La cybersécurité à l’ère de la fracturation de l’Internet – mardi 04 mai 2021
  • Expérimenter la Gouvernance de l’Internet – mardi 1er juin 2021

S’inscrire aux ateliers

 

L’événement sera capté via la plateforme Big Blue Button et diffusé sur Youtube Live !

WebForce3 participe à la table ronde sur les enjeux et potentiels de la EdTech en Afrique

Le 8 septembre 2020 a eu lieu un évènement à la BPI France autour des enjeux de la EdTech et des Industries Culturelles et Créatives en Afrique ! Deux tables rondes ont permis à de nombreux acteurs du numérique et de l’éducation de se rencontrer et d’exposer des réflexions de fonds sur le développement de la EdTech en Afrique. Retour sur l’événement.

 

En quoi les Edtech sont une réponse aux problèmes d’infrastructures de formation et d’éducation en général en Afrique ?

Cette table ronde fut animée par Rémy Challe, Directeur Général de Edtech France (dont WebForce3 est membre et administrateur)

Les intervenants : 

  • Aida Diab, Directrice Générale de Asfored / Edinovo, Association pour la formation et le perfectionnement professionnels dans les métiers de l’édition. Ce centre de formation est la référence en France sur les métiers du livre (y compris édition digital).
  • Laura Maclet, Consultante en ingénieur pédagogique, experte de l’Afrique Sub-saharienne, y ayant travaillé sur des projets éducatifs.
  • Nicolas Chagny, directeur général de Webforce3.

 

Les Industries Créatives sont-elles un levier de développement économique à privilégier en Afrique Subsaharienne ?

Le thème de la table ronde fut celui des Industries Culturelle et Créatives. Elle fut animée par Christian Jekkinou, ancien Directeur de Africinnov, expert de l’entrepreneuriat en Afrique et mentor de LAFAAAC.

Les intervenants : 

  • Soizic Wattinne, Secrétaire Générale de l’Ecole du Louvre.
  • Laurence Lascary, productrice de long-métrages de cinéma et de documentaires, engagée sur les questions de diversité, fondatrice de la société de production « De l’autre coté du périph » et très engagée dans l’émancipation des femmes et des femmes africaines en particulier.
  • Juan Pirlot de Corbion, Fondateur de YouScribe, pour un meilleur accès à la littérature et à la culture écrite).
  • Akotchaye Koula OKIO, Responsable Afrique Subsaharienne de la SACEM, et artiste béninois.

 

Le thread Twitter de l’évènement se trouve ici

 

Revivez la table ronde « EdTech et les industries créatives en Afrique »

WebForce3 participe à OPEN GEN : semaine nationale des formations labellisées Grande École du Numérique

Pendant la semaine OPEN GEN du 19 au 24 octobre 2020, les formations labellisées Grande École du Numérique ouvrent leurs portes (physiques ou virtuelles, chacun s’adaptant aux mesures sanitaires actuelles). L’objectif ? Permettre à toutes et tous de découvrir ou de s’informer sur les métiers et formations aux métiers du numérique. WebForce3 est labellisé GEN et compte participer activement à l’événement !

 

Participez aux conférences en ligne de WebForce3

Vous êtes en recherche d’emploi, vous êtes motivé.e et le numérique vous intéresse ? Alors inscrivez-vous vite à cette semaine portes ouvertes et venez découvrir les formations #GEN près de chez vous. Plus d’une centaine d’animations vous attendent, en présentiel ou en ligne !

 

Au programme :

Le 20 octobre à 14h : “Reconversion professionnelle : étapes clés pour envisager sa réflexion et le passage à l’action”.

En juin 2020, 46% des français se disaient prêts à se reconvertir dans le numérique. Mais comment préparer une reconversion durable et sereine dans le numérique ?

  • Le 21 octobre à 14h30 : “Sécurité informatique et piratage. Les métiers des systèmes et réseaux.” Avec Rémi, notre formateur.

Tout savoir sur la sécurité Web et ses outils afin d’éviter d’être la victime d’un piratage à distance : histoire, culture métiers, différentes attaques, métiers et outils de travail.

  • Le 22 octobre à 14h : “Devenir Développeur web. Comment savoir si le code est fait pour moi ? Quels formations et débouchés à la sortie ?”

Vous vous intéressez au développement web ? Vous ne savez pas si ces métiers sont faits pour vous ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la culture métier, les outils, l’environnement de travail, les formations, les débouchés, l’emploi.

  • Le 23 octobre à 14h : “Devenir Community Manager : un métier en fort essor et couteau-suisse d’une entreprise !”

Évolution du métier depuis dix ans, tendances, usages des internautes, communautés en ligne, TikTok… Quel rôle pour le·la Community Manager, quelles missions et opportunités en entreprises ?

 

 

Deux marraines et un parrain inspirants pour soutenir OPEN GEN

Tout au long de la semaine #OPENGEN, les formations labellisées GEN organisent des ateliers, des rencontres, des webinaires. Notre école labellisée GEN participe, pour la première année, à la semaine nationale des formations au numérique, organisée par la Grande École du Numérique dans toute la France et en ligne !

Deux marraines et un parrain ont accepté de soutenir l’événement : Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe, boxeuse la plus médaillée de France, Allison Pineau, championne du monde et d’Europe de handball et Sébastien Chabal, double vainqueur du tournoi des 6 nations de rugby.

Prenez exemple sur Allison Pineau qui, malgré sa blessure, n’a pas baissé les bras et a réussi à remporter le championnat avec l’Équipe de France grâce à sa motivation sans relâche ! « Seule votre motivation compte et je sais de quoi je parle ».

Sébastien Chabal est passé du rugby à la vente de cosmétique notamment en ligne, alors tout est possible non ?  « Faites-vous confiance, osez le numérique ! »

Pour mobiliser un grand nombre de futurs apprenants, la GEN peut compter sur plusieurs partenaires : l’ANCT (Agence Nationale de la Cohésion des Territoires), l’ONISEP et l’UNML (Union Nationale des Missions Locales).

Cette édition inédite se tiendra sous le haut patronage de Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.

WebForce3 s’engage auprès de Planet Tech’Care

WebForce3 s’est engagé auprès de l’initiative Planet Tech’care, une plateforme visant à améliorer notre compréhension des enjeux environnementaux autour du numérique. Impulsée par le CNNum et aujourd’hui animée par Syntec Numérique, Planet Tech’Care est une plateforme pour accompagner les entreprises qui souhaitent intégrer le numérique dans leur trajectoire environnementale et les acteurs de la formation dans le développement des compétences en matière de numérique responsable. Aujourd’hui, c’est déjà 100 signataires et 10 partenaires engagés envers le manifeste !

Le lancement s’est déroulé le jeudi 08 octobre au moment du colloque « Numérique et Environnement : faisons converger les transitions » organisé par la Direction générale des entreprises. Les acteurs des transitions numérique et écologique étaient appelés à venir discuter des enjeux environnementaux de demain.

WebForce3 et le secteur numérique s’engage pour la planète avec Planet Tech’Care !

Experts du numérique et de l’environnement, les partenaires de Planet Tech’Care s’engagent à fournir un accompagnement spécialisé aux signataires dans leur trajectoire responsable.

Alain Assouline, Président de WebForce3 et du syndicat CINOV Numérique note l’importance de se mobiliser pour mettre les enjeux environnementaux au cœur du numérique : « Les TPE et PME du numérique, grâce à leur savoir-faire et la proximité qu’elles peuvent avoir dans les territoires avec les entreprises, sont en capacité d’accompagner les futurs signataires de Planet TechCare. « 

WebForce3 est fière de faire partie des 100 signataires du manifeste; en tant qu’acteur de la formation, nous proposerons des formations numériques responsables, et nous nous engageons à mettre en place des modules et cursus de formation permettant de développer les compétences des élèves et des collaborateurs en matière de numérique responsable et écologique.

Qu’ils soient entreprises ou acteurs de la formation, la contribution des signataires au programme est essentielle via des retours d’expérience et le partage des bonnes pratiques.

Retrouvez tous les engagements des partenaires et signataires dans le manifeste de Planet Tech’Care !

Un programme d’accompagnement par les experts du numérique

En s’engageant, les signataires du manifeste de Planet Tech’Care ont accès gratuitement à un programme d’accompagnement composé de plusieurs évènements (conférences, webinar, ateliers…) conçus par les partenaires de l’initiative autour d’un sujet sur la réduction de l’empreinte environnementale des produits et services numériques;

Le programme d’accompagnement, c’est :

  • Au moins un atelier par mois pour mieux comprendre les impacts environnementaux du numérique et les leviers pour les réduire
    • formation
    • partage de bonnes pratiques
    • outils et méthodologies
    • retours d’expérience…
  • Un bilan annuel pour valoriser le parcours accompli par les signataires

Colloque Numérique et Environnement : une journée de discussions pour faire converger les transitions écologique et numérique

L’objectif de cet évènement du 08 octobre 2020 ? Informer des nouvelles mesures prises ou à prendre pour un numérique plus écologique ! A distance ou en présentiel, le colloque regroupait les acteurs majeurs de l’écosystème numérique français, prêts à s’engager sur trois axes principaux :

  • Développer la connaissance de l’empreinte environnementale numérique
  • Réduire cette empreinte
  • Faire du numérique un levier de la transition écologique

« Inscrire le numérique dans le grand mouvement et la grande obligation de la transition environnementale »

Cédric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique à mis un point d’honneur à développer ces axes lors du discours d’introduction de la journée, accompagné de Barbara Pompili, ministre de la Transition Écologique et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie des Finances et de la Relance.

Tables ronde, Keynotes, présentation des travaux numérique et environnement du CNNum, discussions de points de vue, remise de prix Télécoms Innovations… l’occasion d’échanger autour de la thématique, mais aussi pour Syntec Numérique d’annoncer leur nouvelle initiative qui vise à mettre à disposition des outils pour réduire l’empreinte environnementale du numérique ! Dans une démarche de partage d’expertises, les partenaires contribuent au programme en proposant au moins un contenu lié à la thématique dans l’année, et à donner de la visibilité à l’initiative pour recruter de nouveaux signataires !

Colloque : Quel Contrat Social à l’heure de la révolution numérique et de la conversion écologique ?

Le lundi 19 octobre à 17h à distance se tiendra ce premier colloque organisé par la Fédération CINOV, dont notre président Alain Assouline est aussi le président du syndicat des TPE-PME du numérique CINOV Numérique. Face aux nouveaux enjeux de transition numérique et écologique, quelles implications des mutations en cours sur notre contrat social et quelles pistes pour construire un nouveau contrat social ?

 

Révolution numérique, révolution écologique, mais finalement révolution humaine !

A l’heure des grandes mobilités économiques, environnementales et écologiques… A l’heure des grands bouleversements climatiques, au moment où les métropoles deviennent de plus en plus des mégalopoles et où les territoires nécessitent une présence encore plus accrue…La Fédération CINOV regroupant les métiers de l’intelligence humaine initie une série de rencontres sur les façons de travailler, de se former, de renforcer la cohésion sociale et leurs conséquences sur les évolutions sociales et les modes de vies.

Ainsi plusieurs questions se posent :

  • Comment, à travers toute la modification des rapports et des relations sociales, sociétales, entre l’État, les corps intermédiaires, les individus, les salariés et les entreprises changent ?
  • Comment allons-nous permettre aux salariés, de pouvoir évoluer dans le champ qui est le leur, non plus là où ils se trouvent mais dans ceux qu’ils deviendront dans les métiers de demain ?

 

Le programme du colloque

La Fédération CINOV vous invite à venir réfléchir avec les économistes, les sociologues, les juristes et l’ensemble des autres acteurs de leur branche à ce que doit devenir le nouveau contrat social.

Le colloque sera diffusé en live streaming sur la chaîne Youtube de la Fédération CINOV !

 

17h00 : Introduction.

 

17h10 : Table-Ronde 1 : “Les implications des mutations en cours sur notre contrat social” : Quelles sont les différentes mutations en cours, quel est l’impact sur l’organisation du travail, notre société et plus largement nos modes de vie ?

Les intervenants :

  • Salima Benhamou – Économiste chez France Stratégie.
  • Jennyfer Chretien – Déléguée Générale de Renaissance Numérique.
  • Jean-Emmanuel Ray – Professeur de droit du travail à Paris 1 Sorbonne et à Science-Po.
  • François Hubault – Maître de conférence émérite à Université Paris 1 et Consultant-Chercheur Associé chez ATEMIS.

 

18h00 : La Table-Ronde 2  : “Quelles pistes pour construire un nouveau contrat social ?”

Notre contrat social se doit d’évoluer, de répondre aux exigences sociétales, sociales, économiques et environnementales. Comment construire ensemble ce nouveau contrat social au niveau d’une branche et plus largement ?

Les intervenants :

  • Boris Sirbey – Directeur de l’Institut Supérieur du Travail.
  • Florence Lefresne : Directrice Générale du Céreq (Centres d’études et des recherches sur les qualifications).
  • Alain Assouline : Président du syndicat CINOV Numérique et de WebForce3.

 

Bouton inscrivez-vous

Dev Ton Deck – un tournoi qui mêle Esport et softs skills pour favoriser l’employabilité

Pôle Emploi Ile-de-France en partenariat avec l’école WebForce3 Paris 18ème et l’agence expérientielle RH E-Corp Gaming lancent l’opération Dev Ton Deck à destination de jeunes demandeurs d’emploi. Une expérimentation menée par Pôle Emploi afin d’utiliser le phénomène e-sport et les softs skills comme levier d’accompagnement auprès de publics ciblés et favoriser leur retour à l’emploi en faisant fi du genre, du diplôme ou des origines des candidats, seul le jeu compte !

 

Les deux équipes finalistes – Concentration ultime !

Dev Ton Deck : un tournoi de e-sport ludique qui évalue les soft skills !

Initiée par la Ville de Paris, cette troisième expérimentation a eu lieu durant le mois de septembre 2020. Au travers d’une compétition Dev Ton Deck d’e-sport sur le jeu Magic the Gathering Arena, Pôle Emploi ainsi que leurs partenaires évalueront les compétences mobilisées par les joueurs et joueuses au travers de l’ensemble de leurs parties de jeux vidéos. Imaginez pouvoir prouver vos compétences en calcul mental en jouant au poker ou expliquer votre détermination professionnelle en sautant à l’élastique !

Stéphanie, co-fondatrice de Ecorp-gaming“Avant c’était une association, type club de e-sport de compétition comme sur Hearthstone. Il y a deux ans et demi, on a décidé de changer ça et d’associer le e-sport et les RH ainsi que les outils marque employeur. Il y a un rapport réel entre le jeu et les compétences : dans World of Warcraft, quand tu diriges une guilde, tu développes des compétences de management ! Tout cela permet aussi une analyse de l’adaptabilité des joueurs etc… On a trouvé les analystes en allant sur les communautés discord liées à Magic. Il y a beaucoup d’experts dans ces communautés.”

Le tournoi est ouvert à 48 joueurs et joueuses, demandeurs d’emploi ou en recherche d’une formation pour compléter leur projet professionnel. La meilleure équipe pourra intégrer gratuitement l’école WebForce3 Paris 18ème pour les formation Développeur Web et Web Mobile ou formation Développeur Unity (jeux vidéos, réalité virtuelle) ! Douze autres places seront attribuées aux joueurs et joueuses ayant montré des compétences essentielles aux métiers de développeur et ce, quels que soit leurs résultats lors de la compétition.

Les dates clés de la compétition :

  • Dates des inscriptions (recrutement via Discord) : du 24 Août au 5 Septembre 2020.
  • Dates des qualifications : les 9 et 10 Septembre 2020.
  • Date de la Finale : le 12 Septembre 2020.

 

 

Elles et ils témoignent : le tournoi vu par les candidats

Les participant·e·s étaient tou·te·s ravi·e·s durant le tournoi e-sport et la finale de Dev Ton Deck ! Tout le monde a été étonné de cette expérience à la croisée du numérique et de l’humain. Certains gagnants affirment déjà que ça va leur changer la vie !

 

Les gagnants de cette édition en pleine partie !

 

En reconversion professionnelle, ils ont pu identifier leurs compétences et réfléchir à leur projet

Cédric alias “Cocost” :

“Je souhaiterais devenir développeur web ! Actuellement, je suis chimiste, issu d’un DUT et BAC chimie. J’ai 35 ans et suis récemment papa d’une petite fille. J’ai passé 10 ans en production, ce qui m’obligeait à rester au bureau tard, pas l’idéal pour s’occuper d’un enfant. En tout cas, je suis très content de mon équipe !”

Guillaume, 34 ans :

“Je suis en reconversion professionnelle. J’étais professeur des écoles et je souhaiterais devenir développeur web, cette offre était donc une opportunité qui tombait à pic ! Le jeu Magic est ma passion depuis que j’ai 15 ans. J’ai beaucoup d’amis grâce à ce jeu génial et j’ai déjà joué de façon professionnelle lors de tournois internationaux à Berlin, à Nagoya puis à Cleveland pour le Mythic Championship !”

Yann, 34 ans :

“Je suis également en reconversion professionnelle et je joue à Magic depuis 1 an et demi. Le mail est parfaitement tombé ! Je trouve ça pertinent et intelligent de recruter par l’e-sport car il faut jouer en équipe, réfléchir et avoir de bonnes compétences. Je suis intéressé par la formation Développeur Web car je suis déjà dans le métier en autodidacte et en tant que salarié. La formation me permettra de perfectionner mes compétences dans le domaine et d’avoir une reconnaissance par le diplôme.”

 

Il veulent intégrer le monde du travail pour toucher concrètement aux enjeux de la réalité virtuelle et de la programmation de jeu vidéo

Mickael, 22 ans :

“J’ai commencé à jouer aux cartes Magic au moment où j’ai reçu le mail de Pôle Emploi. Je me suis d’abord entraîné avant de m’inscrire à Dev Ton Deck. Je suis intéressé par les formations Unity et Développeur Web. Avant, je voulais surtout être développeur web mais comme je souhaite travailler dans les jeux vidéo, je me suis dit que la formation Unity en alternance, c’était plus sympa ! Je voulais déjà faire une formation mais habituellement, elles sont beaucoup trop chères… J’ai trouvé l’idée d’un tournoi e-sport génial ! J’aime beaucoup le jeu et j’adore l’idée de recruter d’après les soft skills !”

Alexis, 30 ans :

“Je participe au tournoi e-sport Dev Ton Deck pour une reconversion professionnelle. J’ai longtemps été programmeur en autodidacte mais je trouve que sans objectif, c’est plus compliqué d’apprendre. Je souhaiterais plutôt être développeur web ! Je joue à Magic depuis 2015. J’ai trouvé la coïncidence impressionnante en recevant le mail de Pôle Emploi : associer le jeu Magic et la formation que je souhaitais !”

Nathael, 23 ans :

“J’ai entendu parler du tournoi par une amie qui m’a dit que c’était fait pour moi ! J’ai donc participé parce que je souhaite faire du développement web. Je trouve le concept génial et ça m’intéresse vraiment car je suis actuellement à l’école 42 mais ce n’est que de la programmation générale. Mon objectif est d’entrer le plus vite possible dans le monde du travail ! J’ai appris en autodidacte et j’ai déjà fait quelques sites web. Je trouve que les entretiens de motivation classique ne sont pas idéaux et adaptés à tous. Un mot de la fin ? J’ai été invaincue durant tout le tournoi !”

Atom, 26 ans :

“Je suis venu de Lille jusqu’à Paris pour le tournoi et je repars ce soir ! C’est aussi quelqu’un qui m’a dit qu’il y avait ce tournoi. J’avais entendu parler de WebForce3 mais je croyais que ce n’était que du Web. Je suis beaucoup plus intéressé par la formation Unity en tant qu’artiste et qui a fait une formation de character design à Roubaix. Je souhaite faire une formation en alternance car je trouve le concept super, ainsi que l’analyse des questions et l’organisation en général. Magic fait partie de ma vie depuis 2004, j’y joue surtout en vrai avec les cartes physiques.”

 

Yann : « Merci au feu du Dragon Dévastateur ! (la meilleur carte commune) »

 

WebForce3 Marseille participe à la 3e édition de la journée PAREN

Le 1er septembre 2020 et pour la troisième année consécutive, l’association Code4Marseille, dont est membre l’école WebForce3 Marseille, ouvre au grand public le PAREN (Programme d’Accompagnement au Retour à l’Emploi par le Numérique).

 

Un événement unique dans le numérique en PACA pour définir son projet professionnel

Véritable journée riche en contenus pour s’orienter et définir son projet professionnel, le Programme d’Accompagnement au Retour à l’Emploi par le Numérique (PAREN) est organisé avec le soutien du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Pôle Emploi PACA et La Mission Locale de Marseille. Vous avez-nous suivi sur les réseaux sociaux lors de notre participation au PAREN de 2019 ?

Le PAREN, mené par l’association Code4Marseille, permet à une dizaine de demandeur·se·s d’emploi et / ou bénéficiaires du RSA d’être formé·e·s gratuitement au métier de Développeur Web et Web Mobile dans une des 3 écoles partenaires de l’association dont WebForce3 Marseille,  mais aussi de bénéficier d’un solide réseau professionnel et d’un accompagnement pour intégrer rapidement le marché du travail.

 

Un programme riche en contenus et échanges

  • Présentation des écoles et des partenaires de Code4Marseille.
  • Jeux de réflexion.
  • Atelier de cohésion de groupes.
  • Serious Game.
  • Témoignages : dont notre alumni Cyrille qui a intégré la première édition du PAREN. Cette journée lui a permis d’être sélectionné pour suivre brillamment la formation Développeur Web et Web Mobile. Ancien manager dans la restauration, et après avoir travaillé dans plusieurs entreprises et continué de se former, Cyrille est consultant DevOps chez Atos !

 

Les apprenant·e·s qui intègrent une formation via la journée PAREN verront le Département des Bouches-du-Rhône financer entièrement leur formation !

Ecole Business Apps : un projet inclusif et partenarial de Microsoft France, Social Builder et WebForce3

Lancée le 2 septembre 2020, l’Ecole Business Apps a pour mission d’ouvrir l’accès au métier de Concepteur·rice Développeur·se d’Applications pour des publics en reconversion et demandeur·se·s d’emploi afin de favoriser l’employabilité de tou·te·s pour accompagner la transformation numérique des entreprises et les nouveaux enjeux des organisations.

 

Qu’est-ce que l’Ecole Business Apps ?

La première école inclusive et mixte pour concevoir des applications Métier pour les nouveaux enjeux des organisations.

Née d’un partenariat entre Microsoft France, Social Builder et WebForce3, l’Ecole Business Apps a pour objectif principal d’ouvrir l’accès à des métiers nouveaux pour des publics en reconversion. L’objectif est de répondre aux besoins en compétences et aux nouveaux enjeux Métiers dans les entreprises en pleine transformation numérique et organisationnelle.

 

Une diversité de profils pour une tech plus inclusive

L’ADN du projet se fonde sur la diversité et l’inclusion des profils dans le secteur du numérique pour contribuer à une tech plus inclusive et un environnement de travail sain et durable pour toutes et tous. L’augmentation du nombre de femmes dans l’écosystème numérique est également une ambition majeure !

L’école place ses valeurs d’inclusion et de mixité au cœur de ses pratiques en formant l’ensemble de l’écosystème (équipes pédagogiques, collaborateurs…) aux pratiques de travail inclusives. C’est la première formation mixte paritaire de Social Builder et WebForce3, accueillant une promotion d’apprenants de 50% de femmes et 50% d’hommes.

 

Découvrir l’école et candidater aux prochaines sessions

 

Un programme 100% professionnalisant avec des entreprises partenaires

 

La première session 100% femmes avec l’entreprise Avanade

6 mois de formation (pris en charge par Pôle Emploi), suivis de 12 mois de contrat de professionnalisation dans une entreprise partenaire de Microsoft. Suite à la validation des acquis et au passage du titre professionnel visé par l’Etat Bac+2, l’apprenant·e pourra se voir proposer une offre d’embauche en CDD/CDI.

 

Devenir Concepteur Développeur d’Applications

Le programme s’articule autour de deux piliers :

  • HUMAN skills : acquérir savoirs-être et posture professionnelle fondamentaux (notamment pour contribuer à une tech inclusive).
  • APPS skills : acquérir les fondamentaux techniques des métiers, ainsi que des fondamentaux en matière d’accessibilité et d’inclusion des applications. Sa pédagogie active et le mentorat par des professionnels placent l’apprenant au centre du dispositif, assurant ainsi une insertion socio-professionnelle réussie et durable.

Le programme a pour but d’apprendre à concevoir, analyser, paramétrer et coder des solutions informatiques et applicatives pour tout type d’entreprise, et devenir Concepteur Développeur d’Applications.

Au cours de la formation, les apprenant·e·s explorent également un ensemble de solutions d’applications Microsoft pour compléter leur culture métier et technique. Ces applications professionnelles intelligentes aident à gérer l’intégralité des ressources d’une entreprise et à obtenir de meilleurs résultats grâce à des informations prédictives générées par l’Intelligence Artificielle (IA).

 

Découvrir l’école et candidater aux prochaines sessions

JobTeaser – la plateforme qui vous accompagne vers l’emploi !

JobTeaser est une plateforme qui a été choisie par WebForce3 pour permettre aux alumni et apprenants de trouver des entreprises qui leur correspondent et postuler à des offres en stage, alternance ou CDI / CDD. Le réseau d’écoles WebForce3 rejoint la communauté JobTeaser pour offrir la meilleure expérience digitale d’accompagnement vers l’emploi !

 

JobTeaser : trouver le premier job qui correspond à chaque aspiration !

Adrien et Nicolas ont créé JobTeaser ensemble, après s’être retrouvés au hasard dans une même entreprise sans vraiment savoir ce qu’ils y feraient… Las de cette expérience peu enrichissante, ils ont donc créé JobTeaser avec pour comme objectif : ”accompagner les nouvelles générations pour les aider à mieux s’orienter, à se révéler et à s’accomplir professionnellement.”

Du coaching pour l’orientation professionnelle est également disponible via JobTeaser, ainsi qu’un contact direct avec des recruteurs d’entreprises qui font rêver. Des vidéos et podcasts pour mieux comprendre les entreprises, leurs métiers, leurs marchés et leurs attentes sont visionnables et peuvent aussi concrètement améliorer la préparation d’un entretien et le retour à l’emploi.

 

Des offres et contenus exclusifs pour les apprenants WebForce3

Sur ce site web, nos alumni et apprenant·e·s peuvent trouver des offres de stage, d’alternance, des CDI, CDD et même des opportunités à l’international ! Des offres de stage, d’alternance et d’emploi sont proposées par nos entreprises partenaires, en accès privé et seulement pour la communauté WebForce3. De même, des contenus privés tels que les jobdating et articles de blog sont partagés sur l’espace de l’école.

D’autres offres ouvertes au grand public, sérieuses et validées, sont déposées par des entreprises ambitieuses dans leur recrutement et souhaitant toucher un maximum de nouveaux talents en fin de formation.

WebForce3 intègre un fort accompagnement de ses alumni et apprenant·e·s pour un retour à l’emploi serein, efficace et durable. C’est pour cette raison que JobTeaser est un partenaire qui compte ! Lisez aussi l’article de WebForce3 qui liste 12 conseils pour trouver un emploi en alternance !

 

Les mots d’ordre de JobTeaser : Explorer, approfondir, postuler et s’épanouir

L’expérience digitale de recrutement et d’orientation professionnelle se fait en 4 grandes étapes :

  • Trouver sa voie : Un métier ou une entreprise, ça se choisit en fonction de soi. Parcours, débouchés, valeurs ou encore ambitions futures, rien ne doit être laissé au hasard.
  • Se préparer : Un entretien, ça se prépare, des compétences, ça se travaille !
  • Rencontrer : Trouver la bonne opportunité, c’est parfois difficile mais pas impossible
  • Réussir : Avec, JobTeaser, on vous accompagne dans et vers votre réussite professionnelle.